Un Collier d'Or au chien Uggie pour son rôle dans "The Artist"

Le chien Uggie a été la star des premiers Colliers d'Or, lundi soir à Los Angeles, en remportant le prix de l'interprétation canine dans un film.
05 août 2015, 14:03
uggie

Le Jack Russel, qui partage avec Jean Dujardin l'affiche de "The Artist",  était aussi nommé pour "De l'eau pour les éléphants".

Uggie s'est imposé face à Cosmo ("Beginners"), Denver ("50/50"), Hummer ("Young Adult") et le doberman Blackie ("Hugo Cabret"). Son maître et dresseur, Omar von Muller, a reçu le trophée, un collier couvert de cristaux Swarovski, avec une pendentif en forme d'os, et remercié l'organisateur, le site Internet Dog News Daily.

"C'est très important pour les dresseurs de l'industrie cinématographique, car nous n'avons jamais été distingués auparavant et le gens ne se rendent pas compte qu'il faut des centaines, voire des milliers d'heures pour dresser un chien", a-t-il déclaré devant une audience où se mêlaient bipèdes et quadrupèdes.

En retraite

Uggie, qui a derrière lui une longue carrière au cinéma et à la télévision, est aujourd'hui âgé de 10 ans et a pris sa retraite après "The Artist". Le film lui avait déjà rapporté la "Palme Dog" au dernier Festival de Cannes.

Aussi insolite soit-il, le Collier d'Or remporté par le canidé est une récompense de plus pour "The Artist", qui continue sa marche triomphale vers les Oscars, où il est en lice pour 10 statuettes. Le film de Michel Hazanavicius s'est déjà imposé aux Golden Globes en janvier et aux Bafta Awards dimanche à Londres.

Prix spécial pour Charlize Theron

Les Colliers d'Or, qui se tenaient dans un hôtel de luxe de Los Angeles, ont été remis dans cinq catégories, parmi lesquelles meilleur chien dans une série télévisée ou dans un film étranger.

Un prix spécial a également été remis à l'actrice sud-africaine Charlize Theron pour son engagement en faveur des animaux.

La soirée, où l'humour était de mise, avait commencé par un tapis rouge, avec le défilé des chiens et de leurs maîtres devant les caméras de dizaines de journalistes.