Réservé aux abonnés

Evasion: chez les barons du café

Un parcours original témoigne d’un passé écarteléentre bonne fortune et exploitation humaine.

14 oct. 2019, 05:30
PONTE ALTA Une fazenda riche en témoignages sur l’esclavage.

Qui dit Rio de Janeiro pense carnaval, Pain de Sucre, plages dorées et bossa-nova. Il suffit de deux heures de voiture pour s’écarter radicalement de cette carte postale. On emprunte une route sinueuse qui s’immisce petit à petit entre collines rouges et pâturages verdoyants. Ce paysage est ponctué de grands arbres séculaires, tantôt isolés, tantôt rattachés à une portion de forêt atlantique plus riche en biodiversité que sa cousine amazonienne. Les Cariocas apprécient cet environnement po...