Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

«Faire entrer ma voix dans la musique»

Le nouvel album du chanteur français est sorti la semaine dernière. Rencontre avec un amoureux des beaux mots et des sons.

12 oct. 2016, 23:04
/ Màj. le 13 oct. 2016 à 00:01
Vincent Delerm. Cauboyz Totoutard

propos recueillis par JOël jenzer - Le nouvelliste

info@lacote.ch

Six albums au compteur pour Vincent Delerm. Le fort joli «A présent» ressemble à son auteur: il s’interroge sur le monde actuel, établit un état des lieux, photographie l’été, aborde le thème de la mort et rend hommage au couple Birkin-Gainsboug, avec l’aide de la voix de Jane. Artiste complet, amoureux du cinéma et de la photographie, l’homme porte un regard réaliste et acéré sur son univers. Comme toujours.

On vous qualifie de «chanteur à texte», et ce qui frappe à l’écoute du disque, c’est l’univers musical très présent et travaillé...

C’est logique: quand j’ai commencé, les textes prenaient beaucoup de place... Ce qui l’emportait, c’était la voix, et c’était un parti pris que j’avais à l’époque: ma voix est étrange, le chant n’est pas complètement juste, il ne faut pas du tout planquer ça, il faut le mettre à fond...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias