Réservé aux abonnés

Haïti se dévoile sous son objectif

La galerie Focale expose une vingtaine de clichés du photographe Thomas Kern sur le thème du pays antillais.
08 mars 2017, 23:26
/ Màj. le 09 mars 2017 à 00:01
Nyon, vendredi 3 mars 2017
Portrait de Thomas Kern, photographe qui accroche l'exposition "HavØti. Libv©ration sans fin", v† la galerie Focale v† Nyon

Sigfredo Haro Portrait Thomas Kern, Nyon

marie maleysson

marie.maleysson@lacote.ch

C’est un travail de presque vingt années que vient clore l’exposition «Haïti. Libération sans fin» présentée à la galerie Focale de Nyon par Thomas Kern. Photographe de profession, le Suisse a traversé l’océan Atlantique une vingtaine de fois pour s’immerger dans la culture haïtienne. Armé de son fidèle Rolleiflex, un appareil reflex bi-objectif, il dresse un portrait en noir et blanc de la diversité et du désordre qui caractérisent l’île. Le fil conducteur de son exposition, c’est justement de ne pas en avoir: «Je ne suis pas quelqu’un de très structuré...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois