La chanteuse Amy Winehouse est bien morte d'abus d'alcool

Amy Winehouse est bien décédée d'abus d'alcool en juillet 2011. La chanteuse avait au moment de sa mort plus de cinq fois la limite légale d'alcool autorisée pour conduire.
07 août 2015, 10:51
epa03527817 (FILE) A file picture dated 23 July 2009 shows British singer Amy Winehouse outside the Westminster Magistrates court in London, Britain. According to media reports on 08 January 2013, a second inquest into the death of the 27-year-old singer confirmed that Winehouse died as a result of accidental alcoholic poisoning. She was found dead at her north London home on 23 July 2011.  EPA/ANDY RAIN *** Local Caption *** 01803786

La justice britannique a confirmé mardi la mort accidentelle d'Amy Winehouse par abus d'alcool. A la découverte d'un vice de procédure, elle a réexaminé les conclusions de la première enquête sur les circonstances du décès de la chanteuse.

L'artiste de 27 ans avait, au moment de sa mort en juillet 2011, plus de cinq fois la limite légale d'alcool autorisée pour conduire, soit 416 mg d'alcool par décilitre de sang, a confirmé l'enquête mardi.

En octobre 2011, Suzanne Greenaway, l'officier judiciaire (appelé coroner en Grande-Bretagne) chargée de l'enquête sur la mort de la chanteuse soul, avait déjà conclu qu'elle était morte accidentellement des suites d'une forte absorption d'alcool après une période d'abstinence.

Mais ses conclusions avaient dû être réexaminées en raison d'un vice de procédure. Mme Greenaway n'avait pas les cinq ans de pratique requis au Royaume-Uni pour intervenir dans une telle enquête, l'obligeant à démissionner en novembre 2011.

Elle avait, de surcroît, été nommée à ce poste par son mari Andrew Reid, lui-même coroner. Il avait également dû quitter son poste en décembre 2011 après l'annonce du lancement d'une procédure disciplinaire contre lui.

Deux bouteilles de vodka

Mardi, Shirley Radcliffe, le coroner chargé de réexaminer les conclusions de l'enquête, a conclu qu'Amy Winehouse était bien morte d'abus "toxique d'alcool", ajoutant qu'elle avait dans le sang "un niveau d'alcool souvent associé à la mort".

L'artiste avait "volontairement consommé de l'alcool", a-t-il ajouté. "Deux bouteilles vides de vodka étaient au sol" quand elle a été découverte morte dans son lit, dans son appartement de Camden, dans le nord de Londres, le 23 juillet 2011.

La chanteuse aux accents blues avait remporté cinq récompenses aux prestigieux Grammy Awards américains. Elle avait lutté pendant des années contre sa dépendance à la drogue et à l'alcool. A sa mort, sa famille a créé une fondation à son nom pour venir en aide aux jeunes dépendants de la drogue et à l'alcool.