Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La génétique aimerait faire renaître des espèces disparues

Mammouth, tigre de Tasmanie: les essais de clonage menés par plusieurs laboratoires laissent perplexes.

26 avr. 2013, 00:01
data_art_7003388.jpg

L'homme aura-t-il bientôt le pouvoir de ramener à la vie des espèces éteintes comme le mammouth, le tigre de Tasmanie ou le pigeon migrateur américain? Soixante ans jour pour jour après le décryptage de la structure en double hélice de l'ADN (acide désoxyribonucléique) par Francis Crick et James Watson, le 25 avril 1953, ce vieux rêve - ou ce fantasme - refait surface.

Les progrès réalisés ces vingt dernières années, dans le domaine de la génétique et de la connaissance de cette molécule support de l'hérédité, laissent penser que cet exploit est à la portée des scientifiques qui tentent de relever le défi. Mais il y a encore loin de la coupe aux lèvres.

La plus récente tentative de "dé-extinction" a été révélée en janvier par les chercheurs australiens du projet Lazare, en référence à ce personnage des Évangiles que le Christ ressuscite. Elle porte sur deux petites grenouilles vivipares...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias