Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le lamento lamentable des quadras

Considéré à juste titre comme le nouveau petit génie malpropre de la comédie américaine, Judd Apatow règle leur sort aux futurs quadras. Acide mais sincère.

14 mars 2013, 00:01
data_art_6880885.jpg

info@lacote.ch

Aux Etats-Unis, le sieur Judd Apatow semble enfin récolter les lauriers qu'il mérite à tout le moins. Producteur à succès, au point que l'on parle désormais d'une "écurie Apatow", il a réussi à imposer sa patte très singulière, à la fois à la télévision, avec des séries cultes comme "Freaks and Geeks" ou plus récemment l'étonnante "Girls", et au cinéma, en tournant des comédies certes imparfaites, mais qui font l'objet d'une véritable vénération auprès de ses admirateurs.

Même si une certaine similitude dans leurs titres pourrait le laisser croire, "40 ans, mode d'emploi" ne constitue pas une suite à "40 ans, toujours puceau" (2005), son premier long métrage qui narrait l'infortune d'un quadragénaire désespérant de coucher avec une femme... S'il y a une filiation, elle serait plutôt à chercher du côté de "En cloque, mode d'emploi" (2007), qui voyait une carriériste garder l'enfant (et son géniteur très passif) né...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias