Minimalisme: vider son intérieur pour remplir sa vie, comment ça marche?

La tendance est au minimalisme. Ce mode de vie se retrouve plus que jamais dans la manière d’aménager nos logements.
20 nov. 2021, 08:00
1. Lumière: elle doit être naturelle avant tout.

La sobriété heureuse, cette philosophie de vie très ancienne – on la trouve déjà dans l’ascétisme des stoïciens de l’Antiquité – connaît un nouvel élan depuis quelques années. Le film «Minimalism: A Documentary About the Important Things» (ndlr: «Minimalisme: un documentaire sur les choses importantes»), sorti sur Netflix en 2016, y a grandement contribué.

Nous vivons notre vie en fonction de l’espace dont nous disposons plutôt que de créer notre propre espace pour l’adapter à notre vie.
Frank Mascia, architecte

Il raconte le parcours de deux anciens cadres dans une grande entreprise aux Etats-Unis ayant tout lâché pour s’éloigner de la société de consommation. Ils prônent la sobriété dans tous les aspects de la vie, à commencer par l’aménagement intérieur, comme l’évoque l’architecte Frank Mascia dans le film: «Nous vivons notre vie en fonction de l’espace dont nous disposons plutôt que de créer notre propre espace pour l’adapter à notre vie.»

 

Cette philosophie de vie trouve son expression dans le domaine de l’habitat avec le mouvement Bauhaus dès le début du siècle dernier. Son principal défenseur et théoricien, l’architecte américano-allemand Ludwig Mies van der Rohe, plaide pour un retour à l’essentiel: «less is more» (ndlr: moins, c’est plus). Tout un chacun peut appliquer ce leitmotiv à son intérieur. Il suffit de quelques petits aménagements chez soi pour revenir à un mode de vie plus simple, mais nullement dénué de confort.

Clarté visuelle

On fait d’abord la part belle à la clarté et à la luminosité (1). Exit les rideaux et place à la lumière naturelle, qui vient baigner l’intérieur d’un espace à un autre. Si les luminaires ne sont pas interdits, ils doivent être employés avec parcimonie. On évite donc de parsemer la pièce de foyers lumineux, ce qui serait contraire au minimalisme qui vise le dépouillement, et on opte pour un plafonnier ou un lampadaire. Pour renforcer cette idée d’harmonie visuelle, il convient d’opter pour des couleurs (3) sobres et douces, pour ne pas dire évanescentes. Oubliez les tons criards propres au style pop et privilégiez les blanc, gris, beige ou autres pastel! L’objectif est d’éviter les effets de contraste en cherchant plutôt une forme de continuité dans l’aspect général.

Mais qui dit coloris discrets, ne signifie pas intérieur fade pour autant. Les matériaux (4) servent ainsi à contrebalancer cet effet en apportant un certain relief à l’ensemble. On choisit des matériaux bruts, comme le bois au sol, le verre sur des éléments du mobilier – étagères ou table basse par exemple – ou le métal pour les pieds des meubles. Quant aux textiles, on adopte des matières simples, lisses et sans motifs. Dans le minimalisme, les textures priment les couleurs, mais sans rompre l’équilibre. C’est là un élément clé du minimalisme: la linéarité.

Mobilier pratique

Le mobilier (5) doit incarner ce principe en étant réduit au minimum et en se débarrassant de courbes et autres fioritures. Il doit adopter des lignes rectilignes et les plus épurées possible, qui lui permettent de se fondre dans le décor en cherchant presque à disparaître. Diminuer la quantité de meubles se traduit en revanche par une qualité plus élevée de ces derniers. Hors de question de renoncer au confort!

Celui-ci passe aussi par une meilleure organisation de l’espace et une diminution de l’encombrement. Le mobilier doit donc également satisfaire au dernier critère important du style minimaliste: la fonctionnalité (2). Autrement dit, on mise sur un mobilier pratique et peu encombrant qui offre des solutions de rangement, afin de ne laisser traîner aucun accessoire ni objet qui pollue l’harmonie visuelle de l’ensemble. Les éléments de rangement, tels que niches, tiroirs et trappes, doivent être les plus discrets possible.

Publicité
Electroménager en panne? On vous dépanne
Electroménager en panne? On vous dépanne

Depuis 40 ans à votre service dans la vente et le service après-vente de l'électroménager

À votre service depuis 1926
À votre service depuis 1926

Nous maitrisons l’électricité pour vous accompagner dans vos projets présents et futurs

Avoir pour différence la qualité
Avoir pour différence la qualité

Nous avons à cœur de vous accompagner avec rigueur dans vos projets de toutes tailles

Appel gratuit 0800 80 25 80
Appel gratuit 0800 80 25 80

Votre partenaire régional pour le mazout et les carburants


par Daniel Gonzalez