Réservé aux abonnés

Adele et le streaming ont dopé les ventes

Américains et Anglais ont fait décoller l’industrie en 2015.
07 janv. 2016, 23:30
/ Màj. le 08 janv. 2016 à 00:01

Les mélomanes américains et britanniques ont remis la main au portefeuille en 2015 pour acheter des albums ou leurs équivalents numériques après des années de baisse. Ils ont été encouragés par l’écoute en streaming et le succès phénoménal de la chanteuse britannique Adele.

Quelque 549,4 millions d’albums ou leurs équivalents en ligne ont été achetés en 2015 aux Etats-Unis, en hausse de 15,2% par rapport à 2014, selon les chiffres publiés par l’institut spécialisé Nielsen Music. La tendance baissière a aussi été inversée au Royaume-Uni, où les ventes de disques et équivalents ont augm...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois