Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Two Gentlemen, "label" qualité

La "maison de disques" lausannoise surfe sur le succès et croit en l'avenir. Rencontre.

15 mars 2013, 00:01
data_art_6886777.jpg

rhaener@lacote.ch

L'époque n'est pas à l'euphorie dans le milieu du disque, loin s'en faut, et pourtant, dans ce marasme international, un label lausannois tire son épingle du jeu. Jusqu'à une renommée au dehors de nos frontières. C'est que Two Gentlemen s'occupe notamment de Sophie Hunger, Anna Aaron, Honey for Petzi, Erik Truffaz ou encore les Young Gods. Christian Fighera, trentenaire, l'un de ses deux "boss" (comme ils aiment à se qualifier), répond à nos questions.

Christian Fighera, comment avez-vous commencé dans la musique?

J'étais d'abord musicien, mais j'ai vite compris que j'étais meilleur au téléphone qu'à la guitare. J'ai donc choisi de m'occuper des artistes plutôt que d'en être un. Après un apprentissage d'employé de commerce, j'ai commencé à organiser des concerts à Lausanne. J'ai fait une première expérience professionnelle chez Headstrong Music (ndlr: agence de musique lausannoise) . Et puis, en 2000, on a décidé de créer un label,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias