Réservé aux abonnés

Un personnage clé dans la pop-rock de Romandie

Marc Ridet dirige la fondation musicale FCMA, à Nyon, qui s’applique à décloisonner les institutions.
14 janv. 2016, 23:40
/ Màj. le 15 janv. 2016 à 00:01
DATA_ART_9788640

Hier encore, Marc Ridet était dans le Tamil Nadu, en Inde du sud, assistant à un festival de musique carnatique. De retour au quartier général nyonnais de la Fondation romande pour la chanson et les musiques actuelles (FCMA), qu’il dirige depuis 1998, ce personnage clé dans le développement de la pop-rock en Romandie depuis trois décennies ne trahit rien de sa fatigue. «Dès lors qu’il s’agit de parler de musique, vous savez…», s’amuse-t-il. La musique: c’est même la grande affaire de ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois