Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

"On est là avant tout pour s'amuser"

Dès ce vendredi, la compagnie des Amis du Boulevard romand sera sur les planches du Théâtre de Marens. Au menu, une adaptation d'"Arsenic et vieilles dentelles" de l'Américain Joseph Kesselring.

19 oct. 2012, 00:01
data_art_6482776.jpg

aguenot@lacote.ch

Brooklyn, 1941. Dorothy et Martha Brewster occupent une vieille bâtisse dont elles louent une chambre à des vieillards de passage. Mais dans la cave de la vénérable maison se trame un obscur manège qui sera bientôt découvert. En quelques mots, voici le pitch d'"Arsenic et vieilles dentelles" que présenteront les Amis du Boulevard romand dès ce soir au théâtre de Marens. Originellement écrite par le New-Yorkais Joseph Kesselring, cette comédie fit dans les années 1940 un carton à Broadway. La compagnie romande, à laquelle participent notamment Laurent Nicolet, Thierry Meury ou encore Vincent Kohler, a pris un malin plaisir à revisiter ce succès d'antan. Rencontre avec Jean-Charles Simon, metteur en scène de ladite pièce.

Jean-Charles Simon, "Arsenic et vieilles dentelles" a été montée au théâtre de Nyon-Marens. Pourquoi avoir choisi ce lieu?

Avec la troupe du Boulevard romand nous nous sommes produits chaque année à Nyon. Nous étions à...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias