Réservé aux abonnés

Une tradition très inhumaine

Par le bais d’une histoire d’amour Zidrou signe un ouvrage traitant d’un sujet tabou.
24 juin 2016, 00:04
DATA_ART_10257790

Dans «Un tout petit bout d’elles» cet auteur a choisi de parler d’une barbare tradition, hélas encore largement pratiquée, l’excision des fillettes. C’est-à-dire, sans anesthésie ni anti-douleurs, l’atroce ablation du clitoris chez des petites terrorisées qui ne comprennent pas ce qui leur arrive. Cette très ancienne coutume machiste, qui n’a aucun lien religieux, est le plus souvent pratiquée par des femmes de la famille afin que cette fille ne soit pas mise au ban de la société et soit plus tard acceptée en mariage.

Se situant au Congo, ce récit est celui d’une histoire d’amour entre Yue, un ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois