50 ans de l'A1

Quand l'autoroute inspire l'artiste

chargement

CULTURE Zoom sur quatre créateurs pour lesquels la voie de communication a joué un rôle clé.

Par ANTOINE GUENOT
  03.12.2014, 00:01
Dans le film "Home" d'Ursula Meier, l'autoroute est plus qu'un décor: elle est le déclencheur de l'intrigue. 

   DR

aguenot@lacote.ch

Des tonnes de bitume, des lignes blanches à perte de vue, des glissières sans fin et des odeurs de gaz d'échappement. A priori, l'autoroute n'a rien pour inspirer les artistes. Pourtant, au-delà de ses propriétés esthétiques, la route à grande vitesse représente pour certains créateurs le symbole de la modernité. Un véritable révélateur des valeurs, positives et négatives, qui animent la société contemporaine.

Ainsi, plusieurs cinéastes, photographes et musiciens de renom n'ont pas hésité à l'utiliser comme point de départ de longues recherches ou d'oeuvres ponctuelles. A l'instar de la réalisatrice franco-suisse Ursula Meier, du photographe genevois Nicolas Faure ou encore du duo de Musique électronique allemand Kraftwerk. Tour d'horizon.

 

"TEMPS MORT"

Alain Tanner

 

Durant l'hiver 1977, l'émission culturelle "Ecoutez voir" de la Télévision Suisse Romande donne carte blanche à quatre cinéastes helvétiques. Seule consigne: utiliser une caméra légère et filmer en Super 8. Parmi les réalisateurs qui prennent part à l'aventure figure le Genevois Alain Tanner, personnalité incontournable du cinéma national. Ce dernier décide de livrer une réflexion sur la place de l'image dans la société de l'époque et sur la valeur du cinéma. Pour ce faire, il choisit de filmer un voyage, à deux, entre Genève et Berne, effectué en train mais aussi en voiture, en empruntant des tronçons d'autoroute qui relient les deux villes. Voilà comment il explique sa démarche: "Tout a déjà été filmé, vu, digéré. Le monde est réduit à un spectacle télévisé. Dans le but de ne pas avoir de sujet (...), on décida, comme ça, de filmer le pire: l'autoroute."

Pour Tanner, l'autoroute représente le vide artistique, l'absence de sens. Une vision qu'il a immortalisée dans "Temps mort", le court métrage de trente-trois minutes diffusé le 25 novembre 1977 dans "Ecoutez voir". Le film est toujours disponible sur le site des archives de la RTS.

 

"HOME"

Ursula Meier

 

Dans le premier long métrage de la réalisatrice franco-suisse, sorti en 2008, l'autoroute est bien plus qu'un décor. C'est l'élément autour duquel toute l'intrigue se construit. Cette fiction met en scène un père, une mère et leurs trois enfants, qui ont trouvé le bonheur dans une petite maison, en bordure d'une autoroute désaffectée depuis dix ans. La vie comme un long fleuve tranquille. Jusqu'au jour où le cadet fait une annonce aux membres de sa famille: "J'ai vu une voiture de chantier" . Finie la vie de bohème, l'autoroute va être rouverte. Peu à peu, un flot de plus en plus dense de voitures, de camions et de chars d'assaut se déverse devant les portes de la maisonnette. Cette invasion modifiera profondément le rapport au monde et le fonctionnement du foyer. Elle le poussera même jusqu'au bord du gouffre, malgré ses stratégies de résistance. Dans "Home", l'autoroute, c'est le choc avec la modernité et les absurdités qui en découlent. Mais surtout une métaphore de l'invasion et de l'occupation. Pour la petite histoire, Ursula Meier n'a pas tourné son film au bord d'une véritable autoroute. Le décor a été entièrement construit au fin fond de la campagne bulgare, durant l'été 2007. Il aura fallu une année à la réalisatrice pour trouver le site adéquat.

 

"AUTOBAHN"

Kraftwerk

 

L'autoroute peut être une source d'inspiration pour les musiciens. Et même donner naissance à un tube international. C'est ce que démontre l'album "Autobahn", publié en 1974 par Ralf Hütter et Florian Schneider, plus connus sous le nom de Kraftwerk. Au début des années 1970, ce duo de Düsseldorf fait figure de pionnier des musiques électroniques. Il a déjà publié trois disques. Et il vient de trouver un concept pour développer son nouvel album: l'autoroute A555, construite en 1929. Il s'agit de la première voie à grande vitesse du monde. Elle relie Cologne à Bonn. L'objectif des Kraftwerk est de transmettre, en musique, les sensations ressenties par qui emprunte ce tracé routier: la vitesse, le paysage qui défile, la monotonie, le son de l'autoradio. Pour ce faire, ils composent "Autobahn" ("Autoroute" en allemand), un morceau de 22 minutes aux sonorités électroniques et au refrain évocateur: "Wir fahr'n fahr'n fahr'n auf der Autobahn" ( "Nous roulons, roulons, roulons sur l'autoroute" ). La composition sort au mois de novembre 1974 et devient le titre phare du quatrième album du groupe. Pour s'ouvrir les portes des radios, Kraftwerk publie également une version raccourcie de son morceau. Bingo: le single se hisse aussitôt dans les premières places des charts américains, anglais et hollandais.

 

"AUTOLAND" ET "PAYSAGE A"

Nicolas Faure

 

Comment la modernité a-t-elle remodelé le paysage suisse? C'est cette question qui a poussé le photographe genevois Nicolas Faure à braquer son objectif sur l'autoroute, au début des années 1990. Durant cinq ans, avec la bénédiction de l'Office fédéral des routes, il a parcouru les quatre coins du pays pour photographier les voies de communication nationales. Un travail de longue haleine qui a débouché sur une exposition, à Zurich, mais aussi sur la publication d'un ouvrage, "Autoland" (1999), vaste biographie imagée des autoroutes suisses.

Au début des années 2000, Nicolas Faure remet l'ouvrage sur le métier. Cette fois-ci, ce n'est pas le bitume qui l'intéresse mais ses abords immédiats. Ces zones de verdures artificielles, que le photographe nomme "les jardins de la vitesse" , construites de toute pièce pour créer une frontière entre le no man's land de la route et le territoire qu'elle traverse. Et qui demeurent la plupart du temps invisibles ou inaccessibles aux automobilistes. L'ouvrage "Paysage A" (2006) rend compte de cette seconde recherche du photographe, entre témoignage documentaire et esthétisme.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AutorouteAu bord de l’autoroute, des fleurs bleues essentielles à la biodiversitéAu bord de l’autoroute, des fleurs bleues essentielles à la biodiversité

CIRCULATIONQuel sera le visage de l'autoroute du futur?Quel sera le visage de l'autoroute du futur?

ANNIVERSAIREPas de piscine sans autoroutePas de piscine sans autoroute

SECOURSSauver sur tous les frontsSauver sur tous les fronts

MORGESUn îlot de paix entre trains et voituresUn îlot de paix entre trains et voitures

Top