Communales 2016

Le socialiste Grégoire Junod a été élu tacitement syndic de Lausanne

chargement

Syndicature Grégoire Junod prendra le poste de syndic de Lausanne dès le mois de juillet. Le socialiste a été élu tacitement ce mardi. Ailleurs dans le canton, la stabilité l'emporte, comme à Nyon, où Daniel Rosselat rempile pour 5 ans.

 29.03.2016, 14:31
Grégoire Junod a été élu syndic de Lausanne.

Dès juillet, le socialiste Grégoire Junod sera le nouveau syndic de Lausanne. Seul candidat en lice, il a été élu tacitement mardi. Il succédera à Daniel Brélaz. Le patron du Paléo Daniel Rossellat à Nyon et le conseiller national Laurent Wehrli à Montreux repartent pour un tour.

Sans surprise, Grégoire Junod a été élu tacitement syndic à l'issue du délai pour le dépôt des listes. Municipal depuis 2011, le socialiste, 40 ans, est actuellement directeur du logement et de la sécurité publique. Les discussions pour la nouvelle répartition des dicastères devraient aboutir durant le mois d'avril.

Dans la capitale vaudoise, les dernières élections communales ont confirmé l'insolente domination de la gauche, qui a décroché six des sept sièges. Mais Lausanne hérite d'une municipalité rajeunie, avec le retrait de trois de ses municipaux dans la soixantaine.

Pour la ville, une page va se tourner avec le départ d'une de ses figures emblématiques, Daniel Brélaz. Entré en 1990 à la municipalité et syndic depuis 2002, l'écologiste de 66 ans ne se représentait pas.

Rossellat à nouveau syndic

A Nyon, Daniel Rossellat rempile pour cinq ans à la syndicature. Indépendant proche des Verts, le patron du Paléo Festival devra désormais composer avec une municipalité à majorité de droite. Il a accédé en 2008 à la syndicature et a été facilement réélu en 2011 puis en février dernier, dès le premier tour à la municipalité.

Dans la plupart des villes vaudoises, la stabilité l'emporte: syndic depuis janvier 2015, le PLR Jean-Daniel Carrard conserve son poste à Yverdon-les-Bains. A Morges, Vincent Jaques, élu en 2012, reste en place. Le conseiller national PLR Laurent Wehrli repart pour un tour à Montreux, tout comme Frédéric Borloz à Aigle.

Quelques nouveaux venus apparaissent toutefois: à Renens, le socialiste Jean-François Clément va succéder à la popiste Marianne Huguenin, qui ne se représentait pas. A Vevey, la Verte Elina Leimgruber, municipale depuis 2011, succédera au socialiste Laurent Ballif. Elle était arrivée en tête du deuxième tour des élections à la Municipalité.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueA Gland, les municipaux se sont répartis les dicastèresA Gland, les municipaux se sont répartis les dicastères

Arzier:Arzier-le-Muids: les trois candidats n'ont pas pu se départagerArzier-le-Muids: les trois candidats n'ont pas pu se départager

ARZIER-LE-MUIDSA une semaine du scrutin pour la syndicature, les candidats s'expliquentA une semaine du scrutin pour la syndicature, les candidats s'expliquent

PranginsHans-Rudolf Kappeler attristé par la campagne électorale pranginoiseHans-Rudolf Kappeler attristé par la campagne électorale pranginoise

NyonRéélu tacitement à la syndicature, Daniel Rossellat devra composer avec la droiteRéélu tacitement à la syndicature, Daniel Rossellat devra composer avec la droite

Top