Communales 2016
  29.03.2016, 16:08

Réélu tacitement à la syndicature, Daniel Rossellat devra composer avec la droite

chargement
1/2  

Nyon Pas de surprise à Nyon: Daniel Rossellat poursuit son mandat à la tête de l'Exécutif pour les cinq prochaines années. Mais il devra composer avec un centre-droit majoritaire.

Pas de surprise, donc, mais un nouvel équilibre des forces qui voit la droite reprendre la majorité à l'Exécutif. Dans notre article de mercredi, retrouvez Régis Joly, conseiller PLR et coordinateur de la campagne du centre-droit, expliquer comment sa plateforme a réussi à renverser la majorité à la Municipalité en plaçant 4 de ses représentants. Et comment la droite compte travailler avec le syndic.

Régis Joly, le centre-droit ne va pas attaquer la syndicature... 
Pour participer à un duel contre Daniel Rossellat devant les Nyonnais, il faut aimer prendre des gifles. Et puis, si nous ne gagnons pas, notre candidat restera celui qui aura perdu. Et devra vivre avec le vainqueur, Daniel Rossellat, pendant cinq ans dans un climat pas nécessairement facile.  


Reste que le rapport de force a changé…
Oui: il va falloir que le syndic se rappelle qui donne le cap. Désormais, soit il aura raison, et ce sera avec nous, soit il aura tort. Et là, ce sera contre la majorité de droite à la municipalité et au Conseil communal. A partir de là, il choisira son camp. 

 

Lire notre entretien avec Régis Joly dans l'édition payante de mercredi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueA Gland, les municipaux se sont répartis les dicastèresA Gland, les municipaux se sont répartis les dicastères

Arzier:Arzier-le-Muids: les trois candidats n'ont pas pu se départagerArzier-le-Muids: les trois candidats n'ont pas pu se départager

ARZIER-LE-MUIDSA une semaine du scrutin pour la syndicature, les candidats s'expliquentA une semaine du scrutin pour la syndicature, les candidats s'expliquent

PranginsHans-Rudolf Kappeler attristé par la campagne électorale pranginoiseHans-Rudolf Kappeler attristé par la campagne électorale pranginoise

SyndicatureLe socialiste Grégoire Junod a été élu tacitement syndic de LausanneLe socialiste Grégoire Junod a été élu tacitement syndic de Lausanne

Top