Atteint du coronavirus, son papa a pu mourir entouré de ses proches

chargement

Coronavirus Contrairement à d’autres familles qui n’ont pas pu dire physiquement adieu à leur proche, la famille du Morgien Donald Linder a pu l’accompagner jusqu’à la fin. Sa fille, établie à Saint-Prex, partage le récit de ces quelques jours.

 23.06.2020, 18:00
Lecture: 4min
Premium
La Saint-Preyarde Antoinette Berthoud aborde cette période de deuil avec sérénité.

Donald Linder souffrait d’une hypertension chronique et sa santé n’était pas parfaite. Néanmoins, on le trouvait plusieurs fois par semaine au fitness. A 83 ans, le Morgien se réjouissait de recevoir une prothèse du genou, chose faite à la fin du mois de février. Après l’opération dans une clinique lausannoise, il est dirigé vers une autre une clinique pour deux semaines de rééducation, du 7 au 21 mars. C’est dans les jours qui ont suivi son...

À lire aussi...

Et maintenant?Alain Berset: «J’espère qu’on ira à Paléo en 2021»Alain Berset: «J’espère qu’on ira à Paléo en 2021»

Coronavirus«Nos petits-enfants ont eu la trouille que papi s’en aille»«Nos petits-enfants ont eu la trouille que papi s’en aille»

Long formatCovid-19: récit d’une crise inéditeCovid-19: récit d’une crise inédite

CoronavirusOrphelin de girons et de festivals, l’été muet fait son lot de victimesOrphelin de girons et de festivals, l’été muet fait son lot de victimes

EditoEt maintenant, on fait quoi?Et maintenant, on fait quoi?

Top