Coronavirus
 20.03.2020, 16:50

Confinement: comment maintenir et renforcer les soins domiciles des seniors?

chargement
L'infirmière du CMS, Sonia Machado et Martin Mathieu de la protection civile continuent à prodiguer des soins à domicile aux personnes âgées.

Isolement Les directives sont claires et strictes: les personnes de plus de 65 ans doivent rester chez elles. Comment fonctionne alors le système de soins à domicile? Reportage à Payerne.

Confiner les personnes âgées à leur domicile pour les protéger du Coronavirus génère un isolement important: plus de coiffeur, plus de femme de ménage, plus de visites de la famille. Chaque région du pays doit s’organiser pour encadrer au mieux les aînés. Reportage à Payerne.

«Nous allons continuer à maintenir toutes les prestations vitales et sociales. Les équipes rassurent et informent les bénéficiaires depuis plusieurs semaines déjà», explique vendredi à un groupe de journalistes Mireille Pidoux, directrice de l’Association broyarde pour la promotion de la santé et le maintien à domicile (ABSMAD).

Toujours pour la Broye, une dizaine de personnes sont formées et équipées pour intervenir à domicile, relève Carmen Gutierrez, chargée de projet pour la réponse à l’urgence dans la région. Ces équipes, qui assurent soins aigus et à domicile, «se préparent à faire face à une surcharge de travail importante», relève-t-elle.

Inquiétudes

Chez les bénéficiaires, l’inquiétude augmente au fil des jours et de l’évolution de la pandémie. «Les aînés souffrent de ne plus pouvoir voir leurs proches, leur femme de ménage, leur coiffeur. Ils souffrent de l’isolement», raconte Sonia Machado, infirmière mobile d’urgences à domicile.

Photo: Keystone

Elle se dit «beaucoup plus attentive» à tous les gestes d’hygiène lorsqu’elle est au contact des patients. «Je désinfecte stéthoscope et thermomètre en permanence. Cela rassure les personnes âgées. Moi, un peu moins: j’ai peur d’être porteur sain et de ramener le virus à la maison», reconnaît Mme Machado.

Prise en charge complète

En plus du matériel de soins habituel, le personnel soignant peut effectuer des prises de sang et administrer des médicaments, avec la supervision d’un médecin. Il dispose également d’un saturomètre permettant de mesurer le taux d’oxygène dans le sang. Des électrocardiogrammes ont été commandés et pourront être utilisés pour éviter un passage aux urgences hospitalières.

Certains actes médicaux sous la responsabilité des médecins seront ainsi délégués et supervisés. «Les hôpitaux sont vidés pour pouvoir faire face à la vague de cas Covid-19. Quand c’est possible, les patients rentrent à domicile ou sont placés en EMS. Le rôle des médecins de premiers recours est de permettre ces transferts», explique Olivier Bettens, médecin de famille et responsable de la réponse communautaire dans la Broye-Nord vaudois.

Armée et PCi en renfort

Avec l’augmentation des besoins sociaux – courses alimentaires, soins, ménage – et la prise en charge médicale, l’aide de la Protection civile (PCi) et de l’armée est nécessaire. La mobilisation de la PCi vaudoise vient de débuter et l’armée sera engagée dès la semaine prochaine dans le canton de Vaud. Dans les deux cas, il s’agit de missions d’appui.

«Cela va de l’aide pour contrôler l’entrée des hôpitaux et des EMS au soutien logistique en passant par la livraison de repas à domicile», indique Mathieu Martin, astreint PCi du Jura Nord-vaudois. «Il est également possible qu’on nous demande d’accomplir des actes simples pour soulager les infirmières. Notre but est de les aider sous leur supervision», ajoute-t-il.

Heidi News

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SurchargeCoronavirus: La Poste veut restreindre le nombre de colis de ses 100 plus grands expéditeursCoronavirus: La Poste veut restreindre le nombre de colis de ses 100 plus grands expéditeurs

CoronavirusLausanne: au cœur du centre d’opérations de la bataille contre le Covid-19Lausanne: au cœur du centre d’opérations de la bataille contre le Covid-19

live
En directCoronavirus: plus d'un million de contaminés dans le mondeCoronavirus: plus d'un million de contaminés dans le monde

SolidaritéCoronavirus: la lettre aux aînés de Laurent FlutschCoronavirus: la lettre aux aînés de Laurent Flutsch

SondageCoronavirus: comparés aux Européens, les Suisses redoutent moins le chômageCoronavirus: comparés aux Européens, les Suisses redoutent moins le chômage

Top