Coronavirus
 09.03.2020, 18:15

Coronavirus: couvert ou pas, pour nos abonnés ou pour tous, le pourquoi de nos choix

chargement
Pauline Burnier et Romain Bory, tous deux membres de la rédaction de "La Côte", travaillent à la mise en scène web d'un sujet.

Tribune Le coronavirus est sur toutes les lèvres, dans toutes les discussions. Partout. Au cœur de ce foisonnement, nous vous expliquons la ligne que nous avons choisie. Avec deux mots-clés pour principes: la mesure et le local.

Autant le dire tout de suite. Jamais les audiences de lacote.ch n’ont été aussi fortes que depuis la fin février, lorsque le Covid-19 a pointé le bout de ces molécules en Suisse. A ce niveau, ce n’est même plus un pic, mais un raz-de-marée. Et aussi, malheureusement, un formidable outil pour masquer le reste de notre riche production, à 97% garantie sans coronavirus.

Une telle situation, où l’on constate une attention si forte sur une seule thématique, qui plus est un enjeu majeur en termes de santé publique et d’économie, pousse évidemment à se poser de bonnes questions. Et à tenter de trouver les bonnes réponses. 

«La Côte» est un média local. C’est en labourant notre terre que nous cultivons les sujets que nous vous proposons au quotidien. Cette spécificité locale vaut également, absolument, pour le Coronavirus, que nous traiterons dès lors avec de forts ancrages locaux. Ces contenus-là, anglés, approfondis, seront produits à l’adresse de nos abonnés, sur nos plateformes digitales et dans notre quotidien.
 

C’est en labourant notre terre que nous cultivons les sujets que nous vous proposons au quotidien. Cette spécificité locale vaut également, absolument, pour le coronavirus.

Et puis, il y a l’info brute, générale. Les annonces du Conseil d’Etat et celles du Conseil fédéral, le suivi en direct de la situation ici et ailleurs. Les conseils, les contenus plus serviciels (que faire si je tousse? Comment me laver les mains?….). Tout cela est publié en accès libre sur notre site, et se retrouve également dans les pages de notre journal.

Maintenant, tout cela n’a de sens qu’avec mesure et professionnalisme. De la mesure, au-delà du bon sens, car «La Côte» est un titre local et notre rôle reste, résolument, de raconter nos districts dans toute leur diversité. Une diversité d’enjeux, de thématiques, d’histoires vraies qui ne se limitent pas, et de très loin, au Covid-19. Du professionnalisme évidemment, surtout, car pas question de thématiser sur des hypothèses. Uniquement sur des faits. Nous ne listerons donc pas, avec des «si» si pratiques, les risques d’annulation de manifestations, les risques de fermetures d’écoles ou de commerces, les risques, les risques… Tout en se tenant prêt à les aborder, à les décrypter et à les développer le cas échéant.

Alors, de votre côté, n’hésitez pas à découvrir l’entier de nos productions. Notre région et ceux qui la font méritent en effet que l’on s’y plonge. En tout temps, virus ou pas.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 juillet

Covid-19Coronavirus: masques fournis par la Confédération bons pour la poubelleCoronavirus: masques fournis par la Confédération bons pour la poubelle

infectionsCoronavirus: un quart des contaminations ont eu lieu à l’étrangerCoronavirus: un quart des contaminations ont eu lieu à l’étranger

TransparenceCoronavirus: Berne est le seul canton à dévoiler où vivent les personnes contaminéesCoronavirus: Berne est le seul canton à dévoiler où vivent les personnes contaminées

CriseCoronavirus: la construction est la principale bénéficiaire des crédits Covid-19Coronavirus: la construction est la principale bénéficiaire des crédits Covid-19

Top