Coronavirus

Coronavirus et autotests disponibles dès le 7 avril: ne vous ruez pas dans les pharmacies

chargement

Appel Les Suisses pourront retirer chaque mois leurs cinq autotests en présentant leur carte d’assuré. La présidente de PharmaSuisse prévient qu’il ne sera pas possible de servir tout le monde en même temps dès le 7 avril.

 30.03.2021, 15:06
Les Allemands peuvent déjà s'acheter des autotests en pharmacie.

Les autotests seront disponibles dans les pharmacies à partir du 7 avril. La présidente de PharmaSuisse, Martine Ruggli, a toutefois appelé mardi la population à ne pas se ruer sur ces nouveaux tests. «Il ne sera pas possible de servir tout le monde en même temps.»

A lire aussi : Coronavirus: les tests sont gratuits dès ce lundi en Suisse. Les 10 questions qu’on se pose

«Les autotests sont un bon complément aux mesures de lutte actuelles contre la pandémie», a-t-elle souligné lors d’un point de presse. Environ sept millions d’entre eux ont été commandés chez des grossistes et fabricants suisses, et d’autres à l’étranger.

Les autotests sont un bon complément aux mesures de lutte actuelles contre la pandémie.
Martine Ruggli, présidente de PharmaSuisse

Ils doivent toutefois encore être reconditionnés, a précisé Martine Ruggli. Ils doivent notamment être répartis dans des sachets individuels ou contenant cinq unités. Et les indications d’utilisation doivent être imprimées. «C’est un défi logistique énorme pour les pharmacies qui ont engagé du personnel supplémentaire.»

Chaque personne recevra cinq tests par mois. Pour les retirer, il faudra présenter sa carte d’assuré. Cela permettra de vérifier si la personne a déjà reçu son quota et d’empêcher qu’elle en reçoive plus en se rendant dans plusieurs pharmacies.

A lire aussi : Coronavirus: des tests à faire soi-même disponibles dès le 7 avril

Martine Ruggli a rappelé que les autotests sont moins sensibles que les autres tests. «La charge virale doit être haute pour être détectée.» Une partie des contaminations ne seront par conséquent pas décélées, a-t-elle reconnu. Repérer les malades avec les plus hautes charges virales, et donc les plus contagieux, est toutefois déjà bien.

Comment utiliser les autotests?

«L’utilisation des tests est très simple», a précisé la cheffe de PharmaSuisse, démonstration à l’appui. Un coton-tige doit être inséré jusqu’à 3-4 cm dans chaque narine à quatre reprises.

Il doit ensuite être dilué dans un tube à essai contenant un liquide et une goutte de cette mixture doit être analysée sur un outil similaire à un test de grossesse. Si une barre apparaît, le test est négatif. Deux barres indiquent un résultat positif. Dans un tel cas, le patient doit aller faire confirmer le diagnostic par un test PCR.

Les autotests doivent uniquement être utilisés dans un cadre privé

Les autotests ne seront pas appropriés pour mener des tests de masse dans les entreprises ou dans les établissements scolaires. Ils devront rester un complément à la stratégie de tests, à utiliser dans le cadre privé.

Tout parle en faveur des tests de masse et répétés, a indiqué Rudolf Hauri, président de l’Association des médecins cantonaux, au cours d’un point de presse mardi à Berne. Ils ont permis de limiter les mesures de quarantaine et ont permis de maintenir l’enseignement en présentiel. Citant son canton en exemple, le médecin cantonal zougois a insisté sur l’importance de mener ces tests de masse de manière répétée.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographiesCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographies

PratiqueCoronavirus: le vaccin de Pfizer/BioNTech va pouvoir être administré dans les cabinets et pharmaciesCoronavirus: le vaccin de Pfizer/BioNTech va pouvoir être administré dans les cabinets et pharmacies

pandémieCoronavirus: GastroSuisse lance une initiative populaire pour des indemnisations équitablesCoronavirus: GastroSuisse lance une initiative populaire pour des indemnisations équitables

CompletCoronavirus: les touristes vont se ruer au Tessin pour les vacances de PâquesCoronavirus: les touristes vont se ruer au Tessin pour les vacances de Pâques

Heures étenduesCoronavirus: les «cantines» des restaurants peuvent rester ouvertes de 6h à 22hCoronavirus: les «cantines» des restaurants peuvent rester ouvertes de 6h à 22h

Top