Coronavirus
 29.03.2020, 08:00

Coronavirus et confinement: les bonnes idées de Julien Perrot

chargement
Julien Perrot dans son jardin. Que vous ayez un coin de verdure ou non, le fondateur de "La Salamandre" a un bon plan pour vous.

Les conseils du jour Que faire pour occuper sa journée lorsque l’on est bloqué chez soi? Voici les idées du fondateur de «La Salamandre», Julien Perrot.

Rester à la maison n’est pas toujours facile. Mais comme il n’y a pas d’autre solution pour vaincre le Coronavirus, autant bénéficier des bons plans de personnalités de la région pour profiter au mieux de ce temps passé chez soi. Le fondateur de «La Salamandre» Julien Perrot, qui a grandi dans un domaine agricole à Allaman, nous livre ses conseils.

1. Visionner «La minute nature»

Et si ce n’était pas Julien Perrot lui-même qui vous divertissait? Chaque mercredi, il diffuse une capsule de quatre à cinq minutes sur un sujet nature, en lien ou non avec la revue qu’il édite. Dans la dernière, il nous emmène avec la photographe naturaliste Patricia Huguenin sur les traces du lynx, quelque part dans le canton de Neuchâtel.

«La prochaine sera consacrée aux pics. Ces oiseaux sont en pleine saison des amours. Ensuite, nous proposerons une vidéo sur les abeilles sauvages», commente le responsable du magazine.

«Nous sommes à 185 épisodes. La première remonte au 1er mars 2016. C’était une histoire de castors et j’avais appris mon texte par cœur. Aujourd’hui, c’est plus spontané. Une vidéo est visionnée en moyenne 40 000 fois. Au total, nous avons 6,5 millions de vues sur la chaîne.»

Julien Perrot le promet: «Nous allons continuer malgré le coronavirus. Certains épisodes ont été tournés avant le confinement et j’en ai également déjà réalisé dans mon jardin.» Un lien pour aller visionner le tout? www.laminutenature.net

Julien Perrot en plein tournage d’un épisode de «La Minute nature», en 2016. (Photo: archives Lucas Vuitel)

2. Ouvrir la fenêtre et observer les oiseaux

Tout le monde n’a pas forcément accès à un jardin ou à un balcon, mais il y a tout de même de fortes chances d’avoir un petit coin vert pas très loin de chez soi. «Il suffit de regarder le ciel, entre 10h du matin et 3h de l’après-midi, et vous aurez toutes les chances d’observer des milans noirs. Ils sont revenus d’Afrique et font des ‘hihihihuuuu’ assez typiques. On en voit sur tout le Littoral faire des cercles dans le ciel. Dans les montagnes et les vallées, on verra leur cousin, le milan royal.»

Si on a un jardin ou un parc à proximité, bingo. «Il y a plein de choses à voir. Dans les zones résidentielles, on peut apercevoir le rouge-queue noir. Son chant est particulier, c’est comme un froissement de papier. Il chante tôt le matin et en journée, et chasse facilement dans les jardins. Il va faire son nid dans les prochaines semaines. Si vous le voyez avec une brindille dans son bec, cela devrait devenir intéressant dans les jours à venir. Ce sera comme un feuilleton à suivre!»

Un milan en vol, une silhouette qu’on devrait facilement pouvoir observer. (Photo: Archives Lucas Vuitel)

3. Des jeux et des revues

«Si l’on doit s’occuper des enfants, un livre de jeux est super-pratique», commente Julien Perrot. La Poste livrant toujours journaux et revues, l’idée est donc toujours d’actualité, même si les librairies ont fermé. Et il n’y a pas besoin d’aller sur Amazon pour trouver de quoi lire. «On peut toujours commander des livres sur notre site internet», rappelle le responsable des éditions de «La Salamandre».

«Nous venons d’ailleurs de sortir deux hors-séries remplis de jeux pour les jeunes. Je les ai testés avec ma fille de 5 ans, dit Julien Perrot. Ces jeux développent autant le lien avec la nature que les connaissances des enfants.»

3 bis (bonus). Aménager son jardin pour les animaux

Si vous avez un jardin, vous pouvez mettre à profit les restrictions actuelles pour aider les animaux. «Les jardins privés peuvent être des refuges pour des plantes et des animaux en danger. Un tas de pierres ou de branches dans un coin peut accueillir des hérissons ou d’autres espèces.»

«Si vous avez un potager, il faut faire en sorte que la terre soit toujours couverte, avec le feuillage des plantes ou de la paille. Ainsi, on garde l’humidité du sol et on favorise les vers de terre», conclut Julien Perrot.

Alors, à vos outils!

L’info solidaire par l’équipe de «La Côte»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction de «La Côte» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de la crise que nous traversons tous. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: lire le journal au bistrot sera à nouveau permis dès vendrediCoronavirus: lire le journal au bistrot sera à nouveau permis dès vendredi

PandémieCoronavirus: les gagnants et perdants de la crise sanitaireCoronavirus: les gagnants et perdants de la crise sanitaire

PandémieCoronavirus: les Suisses veulent moins utiliser les transports en commun à l’avenirCoronavirus: les Suisses veulent moins utiliser les transports en commun à l’avenir

CriminalitéTessin: la mafia en embuscade derrière le Covid-19Tessin: la mafia en embuscade derrière le Covid-19

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juinCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juin

Top