Coronavirus
 03.04.2020, 07:00

Coronavirus: la lettre aux aînés de Laurent Flutsch

chargement
Coronavirus: la lettre aux aînés de Laurent Flutsch

Solidarité «La Côte» propose une lettre adressée aux personnes les plus concernées par le Covid-19. Aujourd’hui elle est signée par Laurent Flutsch, directeur du Musée romain de Lausanne-Vidy et humoriste.

Lausanne, le 3 avril 2020.

Salut técolles. On se connaît ou on ne se connaît pas, peu importe.

Comme tout le monde, te voilà reclus. Et tu sais pourquoi? Parce qu’en Chine on cuisine du pangolin. C’est comme ça que le foutu virus s’est transmis pour pulluler chez les humains, à ce qu’il paraît.

C’est toujours intéressant de connaître le passé, les causes lointaines, l’origine de ce qu’on est en train de vivre. Enfin je trouve. Et puis si ça peut te distraire un petit moment, c’est bon à prendre.

Les amateurs chinois de pangolin l’apprécient en fricassée, en soupe ou braisé dans de la sauce soja. Chacun ses goûts, mais quand même: on n’a pas idée. Pourquoi pas du sauté de rhinocéros croustillant ou des nouilles frites à la taupe, pendant qu’on y est? Ou, plus incongru encore, des endives cuites?

Le pangolin, par-dessus le marché, est rétif à l’élevage. Ce douillet ne supporte que l’état sauvage. Et il est en voie d’extinction, précisément à cause des Chinois qui en raffolent. Autrement dit, ces gens-là adorent une denrée dont ils provoquent la disparition, ce qui est très stupide. Est-ce qu’on mangerait de la fondue ou des röstis si ça entraînait la fin inéluctable du fromage et des patates, et nous privait dès lors de fondue et de röstis? 

Quand on aime une chose, on ne l’anéantit pas! A quoi ça sert de déguster du pangolin si c’est pour ne plus pouvoir déguster du pangolin? Franchement, les Chinois friands de pangolin feraient mieux de manger davantage de poisson: il paraît que ça rend intelligent.

En plus, apprêter un pangolin n’est pas de la tarte. Il a une langue démesurée et visqueuse. Et il est couvert d’écailles épaisses. C’est comme un artichaut, sauf que les feuilles sont dures et non comestibles. Mais les Chinois, aussi saugrenus en médecine qu’en gastronomie, se sont mis en tête que ces écailles de kératine ont des vertus pharmaceutiques. D’où un trafic d’écailles par tonnes, ce qui précipite le déclin de l’espèce. C’est malin. En tout cas, l’écaille de pangolin ne soigne pas le Covid-19, apparemment.

Bref, voilà pourquoi nous sommes cloîtrés, toi et moi comme des milliards de pékins, à manger des pâtes. Une invention chinoise utile, pour une fois.

Ne m’en veux pas pour ce ton un peu détaché et ironique. C’est que Vigousse, (ndlr: le journal pour lequel Laurent Flutsch écrit) est un journal satirique, tu vois. Mais ça n’empêche pas la tendresse, au contraire. Envers toi, et même envers les Chinois. Et envers les pangolins, qui ne demandent qu’à vivre leur vie, tranquilles, dans la nature, en mangeant des fourmis et des termites.
Courage à toi, et bon appétit!

Laurent Flutsch

Si vous désirez contribuer, et écrire votre lettre à nos aînés, vous pouvez adresser votre prose (1500-2500 signes) à entraide@lacote.ch.

Ces lettres sont lues dans l’émission de la RTS «Porte-Plume» diffusée du lundi au vendredi de 11h à 11h30. Une opération en partenariat avec «Le Nouvelliste», «Le Quotidien jurassien», «Le Journal du Jura», «La Liberté», «La Côte» et le mensuel «Générations».

L’info solidaire par l’équipe de «La Côte»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction de «La Côte» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de la crise que nous traversons tous. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SolidaritéCoronavirus: la lettre aux aînés de Marie-Noëlle GudinCoronavirus: la lettre aux aînés de Marie-Noëlle Gudin

SolidaritéCoronavirus: la lettre aux aînés de François BryandCoronavirus: la lettre aux aînés de François Bryand

Top