Coronavirus

Coronavirus: les Italiens, peu aidés financièrement, sombrent dans la précarité

chargement

Misère La modestie des compensations financières et leur caractère aléatoire impactent les ménages et entreprises italiens qui rongent leurs économies.

  29.12.2020, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Au fil de l’épidémie, les revenus disponibles des Italiens, qui vivent désormais au jour le jour, ont fondu comme neige au soleil.

Pour éviter une troisième vague de Coronavirus après les fêtes de fin d’année, le gouvernement italien a décidé de resserrer les boulons. La population ne sera pas à nouveau confinée. Mais les déplacements entre les régions sont limités jusqu’au 6 janvier. Autre décision importante: tous les commerces sont fermés, sauf les pharmacies, les supermarchés, les bureaux de tabac et...

À lire aussi...

mesures anti-CovidL’Italie durcit les conditions de déplacement pour les fêtesL’Italie durcit les conditions de déplacement pour les fêtes

CoronavirusItalie: le pays sous pression économique, un conflit éclate autour du remboursement de la dette publiqueItalie: le pays sous pression économique, un conflit éclate autour du remboursement de la dette publique

PandémieItalie: les autorités réquisitionnent des hôtels pour y mettre des patients atteints du Covid-19Italie: les autorités réquisitionnent des hôtels pour y mettre des patients atteints du Covid-19

VidéoCoronavirus: privé de visite, un papy italien joue de l’accordéon à sa femme hospitaliséeCoronavirus: privé de visite, un papy italien joue de l’accordéon à sa femme hospitalisée

AGRICULTURECoronavirus: la pénurie de fruits et légumes menace l’ItalieCoronavirus: la pénurie de fruits et légumes menace l’Italie

Top