Coronavirus
 26.03.2020, 19:35

Coronavirus: les principales mesures prises en Europe

chargement
Confinement en Italie, Espagne, France, Autriche, Belgique, Luxembourg, Grèce, Royaume-Uni, République tchèque, Pologne et Roumanie. Les sorties sont autorisées pour aller travailler, chez le médecin, dans des commerces essentiels ou pour faire du sport (ILLUSTRATION)

Pandémie Confinements, fermetures d’écoles, de commerces et de frontières, rassemblements interdits… Voici un panorama des principales mesures prises en Europe pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Confinement en Italie, Espagne, France, Autriche, Belgique, Luxembourg, Grèce, Royaume-Uni, République tchèque, Pologne et Roumanie. Les sorties sont autorisées pour aller travailler, chez le médecin, dans des commerces essentiels ou pour faire du sport.

Le confinement est prolongé en Espagne (11 avril) et en Autriche (13 avril). La France annoncera "dans quelques jours" la probable prolongation du confinement, en place depuis le 17 mars. Le conseil scientifique a recommandé de l'étirer jusqu'au 28 avril. Les règles ont été durcies: marchés fermés, sorties sportives limitées.

 

 

Berlin a appelé les Allemands à rester chez eux, sans toutefois prendre de mesures coercitives. La Bavière et la Sarre sont quant à elles confinées.

En Russie, la population est invitée à "rester à la maison", la semaine prochaine est décrétée chômée. La Roumanie a décrété un état d'urgence ainsi que le Portugal qui demande aux habitants de rester chez eux.

Un couvre-feu, interdisant les déplacements en soirée et pendant la nuit, est en vigueur en Serbie. Le gouvernement finlandais a annoncé l'isolement d'Helsinki et de sa région à partir de vendredi et jusqu'au 19 avril.

Frontières contrôlées ou fermées

L'Union européenne a décidé le 17 mars de fermer ses frontières extérieures pour 30 jours, avec des exceptions (ressortissants européens, résidents de longue date, diplomates, personnel soignant, chercheurs, etc.). Les frontières terrestres ont été fermées en Espagne et Hongrie.

La Pologne a prolongé mercredi la fermeture de ses frontières au 13 avril. La Turquie a fermé ses frontières avec la Grèce et la Bulgarie. L'Allemagne effectue des contrôles aux frontières avec plusieurs pays - dont la France qui lui applique les mêmes mesures.

La République tchèque, Chypre, le Danemark, la Lituanie, la Roumanie et la Slovaquie ont fermé leurs frontières aux étrangers (la Slovaquie accepte les Polonais). La Russie a fermé ses frontières terrestres avec la Norvège et la Pologne, et l'Autriche avec l'Italie et la Suisse.

Ecoles fermées

Les écoles sont fermées en Italie, Pologne, Grèce, Irlande, République tchèque, Roumanie, Ukraine, Slovaquie, Slovénie, Lituanie, Norvège, Danemark, Luxembourg, Autriche, Bulgarie, Turquie, Allemagne, Belgique, France, Portugal, Suisse, Croatie, Espagne, Royaume-Uni et Russie. En Suède, lycées et universités sont fermés.

Rassemblements interdits

En France, Italie, Belgique et à Chypre, tout rassemblement est prohibé. En France, la règle concernera les fêtes religieuses d'avril (Pâques juive et chrétienne, début du ramadan).

Plusieurs pays limitent les participants aux rassemblements, avec des seuils très différents: interdits en Allemagne, au Royaume-Uni et en Pologne au-delà de deux personnes, autorisés en Suède jusqu'à 500. Le Saint-Siège a décrété que les célébrations de Pâques, temps fort de la religion catholique, auront lieu sans fidèles ou processions.

Commerces fermés

Aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Ukraine, en Autriche, en Bulgarie et en Slovénie, les lieux accueillant du public sont fermés. Les commerces non essentiels sont fermés en Italie, France, Grèce, Andorre, Allemagne, Danemark, Portugal, Suisse, Royaume-Uni, Irlande et Espagne.

En Russie, les centres de fitness, piscines et parcs aquatiques sont clos. A Moscou, les restaurants et commerces non essentiels seront fermés à partir de samedi. Cafés, bars et restaurants sont fermés dans de nombreux pays.

Transports perturbés

La France a drastiquement réduit les transports longue distance. Le trafic ferroviaire diminuera encore vendredi à 7% du trafic grandes-lignes. Deux des trois grands aéroports parisiens ferment "jusqu'à nouvel ordre", Beauvais jeudi, Orly le 31 mars. Transports publics réduits à Paris, Londres, au Luxembourg.

En Ukraine, les voyages entre les villes en car, train et avion sont interdits, le métro arrêté.

 

 

Les compagnies aériennes britanniques ont immobilisé l'essentiel de leur flotte. En Autriche, le trafic aérien est quasi-nul, le trafic ferroviaire considérablement réduit. En Pologne, trafic aérien et ferroviaire international suspendus.

La Russie suspend à partir de jeudi 22h00 tous ses vols internationaux, à l'exception des avions affrétés pour rapatrier les citoyens russes bloqués à l'étranger. La Turquie les a drastiquement limités.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: les Suisses soutiennent les mesures prises par le Conseil fédéralCoronavirus: les Suisses soutiennent les mesures prises par le Conseil fédéral

PandémieCoronavirus: l'hôtellerie romande demande des mesures pour l'emploiCoronavirus: l'hôtellerie romande demande des mesures pour l'emploi

CoronavirusCoronavirus et mesures d'éloignement: ce que je peux, et ce que je ne peux plus faireCoronavirus et mesures d'éloignement: ce que je peux, et ce que je ne peux plus faire

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 mars

Top