Coronavirus

Coronavirus: que pourrons-nous faire lors des trois phases du plan de sortie de crise?

chargement

Pandémie Lors de la conférence de presse de mercredi, Alain Berset a présenté un plan de sortie de crise en trois phases, sur lequel les cantons sont appelés à se prononcer. Quelles sont ces trois phases et qu’impliqueront-elles pour la population?

 21.04.2021, 16:55
De nouveaux assouplissements des mesures de lutte contre le coronavirus sont difficilement envisageables avant le 26 mai.

Jusqu’au 26 mai: pas de nouveaux assouplissements

Nous sommes actuellement dans la phase dite «de protection». Elle doit durer jusqu’à ce que toutes les personnes vulnérables qui le souhaitent soient complètement vaccinées, soit vers la fin mai. D’ici là, de nouveaux assouplissements sont difficilement envisageables selon le Conseil fédéral, qui réévaluera la situation le 12 mai.

Durant cette première phase, il s’agit de ne pas dépasser certaines valeurs-limites fixées par le gouvernement. Si tel est le cas, les mesures pourraient être durcies. 

Du 26 mai à fin juillet: restaurants ouverts, télétravail plus obligatoire

À partir du 26 mai, place à la phase de stabilisation. Les restaurants pourraient rouvrir. Autres allègements prévus, dans l’idéal: le retour de l’enseignement en présentiel dans les universités et les hautes écoles, ainsi que la fin de l’obligation du télétravail. 

 

 

Si la vaccination se déroule comme prévu (tous les adultes qui le souhaitent seraient vaccinés), le gouvernement estime que d’autres ouvertures seront possibles. Les grandes manifestations, les bars et les discothèques, où les risques de transmission sont particulièrement élevés, pourraient être progressivement ouverts à certaines conditions.

Dès le mois d’août: fin des restrictions sociales

À partir du mois d’août, le Conseil fédéral prévoit une phase de normalisation. Tous les adultes qui le souhaitent auront été vaccinés. Les restrictions sociales et économiques devraient disparaître. Les restrictions d’accès ou la limitation du nombre de personnes ne devraient plus avoir lieu d’être. 

Selon le Conseil fédéral, le virus continuera à circuler et à long terme, les personnes non vaccinées et non guéries s’infecteront. Si l’épidémie se renforce, certaines mesures comme le port du masque ou la distanciation pourraient être rétablies, mais uniquement à l’encontre de personnes n’ayant pas de certificat Covid-19. 

Un certificat Covid-19 pour le mois de juin

Le Conseil fédéral souhaite qu’un futur certificat Covid-19 soit opérationnel durant le mois de juin, a indiqué mercredi Alain Berset. Les travaux sont en cours, mais il s’agit d’un objectif «très ambitieux», a souligné le ministre de la santé.

Le Conseil fédéral estime que des réouvertures sont possibles dès que 40 à 50% de la population aura été vaccinée, a-t-il rappelé devant la presse à Berne. Il sera alors envisageable d’offrir des possibilités différenciées pour les personnes qui ne présentent pas de risque de transmettre la maladie.

Cela ne concerne pas uniquement les personnes vaccinées, a rappelé le Fribourgeois. Ce sera aussi le cas pour les personnes qui ont été testées positives et qui disposent donc d’une protection pour une certaine période, ainsi que celles qui ont été testées récemment.

Alain Berset a encore ajouté que le rapport «coût/bénéfice» de la vaccination est «extrêmement positif pour toutes les classes d’âge».

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: les restaurants n'ouvriront pas avant le 26 mai selon le Conseil fédéralCoronavirus: les restaurants n'ouvriront pas avant le 26 mai selon le Conseil fédéral

PandémieCoronavirus: l’Egypte rejoint la liste des pays à risque, Rome la quitteCoronavirus: l’Egypte rejoint la liste des pays à risque, Rome la quitte

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 21 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du 21 avril

Top