Coronavirus
 03.09.2020, 11:30
Lecture: 5min

Coronavirus: se protéger tout en restant écolo, c’est possible

Premium
chargement
Lavables et donc réutilisables, les masques communautaires en tissu fabriqués localement constituent par exemple une alternative plus verte face aux masques jetables importés de Chine.

Consommation Se protéger et protéger les autres face au risque d’infection sans (trop) plomber son empreinte carbone. C’est possible et même économique, à condition de respecter quelques règles élémentaires.

Ils se sont imposés dans notre quotidien et envahissent aujourd’hui nos champs, nos forêts, nos plages et nos cours d’eau de leur cadavre souillé. Un désastre écologique quand on sait que les masques, gants chirurgicaux et autres lingettes désinfectantes à usage unique, souvent dérivés de plastique, mettent plusieurs centaines d’années à se décomposer dans la nature. Sans parler de la pollution liée à leur transport, en avion ou en bateau, depuis la Chine. Pourtant,...

À lire aussi...

ContestationZurich: la police disperse un rassemblement de «corona-sceptiques»Zurich: la police disperse un rassemblement de «corona-sceptiques»

live
directCoronavirus: l'Autriche se reconfine et instaure un couvre-feuCoronavirus: l'Autriche se reconfine et instaure un couvre-feu

manifestationLe personnel de la santé, sur la Place fédérale, a dû être protégé par la policeLe personnel de la santé, sur la Place fédérale, a dû être protégé par la police

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 30 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 30 octobre

SondageCoronavirus: une majorité de Suisses soutient les mesures du gouvernementCoronavirus: une majorité de Suisses soutient les mesures du gouvernement

Top