Coronavirus
 09.07.2020, 14:56

Coronavirus: un quart des contaminations ont eu lieu à l’étranger

chargement
L'information aux personnes qui viennent de l'étranger va être intensifiée. Il en va néanmoins de la responsabilité de chacun.

infections Quelque 25% des infections enregistrées en Suisse trouvent leur origine à l’extérieur du pays, notamment dans des discothèques, lors d’enterrements ou sur des lieux de travail.

Un quart des cas de Coronavirus ont été importés en Suisse. Les plus grands cantons sont les plus touchés. La plupart des contaminations ont lieu dans des discothèques, mais aussi les enterrements et les entreprises, a indiqué jeudi Stefan Kuster.

Stefan Kuster, chef de la division Maladies transmissibles de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), a fait le point jeudi sur la situation en Suisse concernant le coronavirus (archives). KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Avec 88 nouveaux cas recensés jeudi, la situation semble se stabiliser, a expliqué le chef de la division Maladies transmissibles de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) lors du point de presse des experts de la Confédération. Une personne sur quatre a été contaminée à l’étranger dans des pays considérés à risque.

Contrôles systématiques pas prévus

L’information aux personnes qui viennent de l’étranger va être intensifiée. Il en va néanmoins de la responsabilité de chacun. Des contrôles systématiques aux frontières ou dans les aéroports ne sont pas prévus. Il s’agirait alors d’une fermeture des frontières, selon M. Kuster.

Le taux de reproduction R se situe actuellement à 1,38. Une personne infectée contamine plus d’une personne. L’objectif est de maintenir ce chiffre en dessous de 1, a rappelé M. Kuster. Au total, 29 se trouvent actuellement aux soins intensifs sous respirateur artificiel.

Les plus grands cantons les plus touchés

Les cas ne se répartissent pas de manière homogène dans les cantons. Les plus grands cantons comptent le plus grand nombre de cas. Il s’agit notamment de Zurich, Vaud, Argovie, Berne et St-Gall. Et les contaminations n’ont pas seulement lieu dans des clubs ou des discothèques. Certains cas se sont déclarés lors de rassemblements comme des enterrements ou sur les lieux de travail.

Près de 3000 personnes se trouvent sous quarantaine, ce qui représente une grande charge pour les cantons, a reconnu M. Kuster. L’application SwissCovid a enregistré 60 cas. Son utilisation reste sensée et le taux de téléchargement en Suisse est positif par rapport aux autres pays, selon l’expert de la Confédération.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TransparenceCoronavirus: Berne est le seul canton à dévoiler où vivent les personnes contaminéesCoronavirus: Berne est le seul canton à dévoiler où vivent les personnes contaminées

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 juillet

CriseCoronavirus: la construction est la principale bénéficiaire des crédits Covid-19Coronavirus: la construction est la principale bénéficiaire des crédits Covid-19

TraçageCoronavirus: l’application SwissCovid ne convainc pas les SuissesCoronavirus: l’application SwissCovid ne convainc pas les Suisses

Top