Coronavirus
 17.04.2020, 05:00

Des bons pour soutenir les commerçants locaux

chargement
1/3  

Economie Dans les districts de Nyon et de Morges, des initiatives proposent d’acheter des bons d’achat pour les commerces fermés ou tournant au ralenti.

«Je suis rassuré. Nos clients nous ont montré qu’ils étaient là pour nous soutenir et qu’ils seront là quand on pourra ouvrir à nouveau», explique Jonas Lin qui gère depuis neuf ans, avec sa compagne Emilie, Linpasse, un bar à vin à Morges. Le couple a reçu vendredi dernier les recettes de sa première semaine d’inscription au système de bons proposés par le district. Un peu plus de mille francs alors qu’ils s’attendaient à moitié moins.

Consommer local

L’organisation morgienne de la Jeune Chambre Internationale a lancé un site web, inspiré d’une initiative fribourgeoise, sur lequel il est possible d’acheter des bons pour des commerces actuellement fermés ou tournant au ralenti. Bons qui pourront être utilisés dès leur réouverture. Les commerçants reçoivent ainsi régulièrement de l’argent qui leur permet d’avoir un revenu pendant le confinement. «Notre but était principalement de pousser les gens à continuer à consommer local et à soutenir les commerçants de la région pendant cette période difficile plutôt que de commander sur de grandes plateformes internationales» explique Gilles Rossier, vigneron et initiateur du projet morgien.

Depuis que le site web de la région de Morges a été mis en ligne le 27 mars, après 48 heures de travail acharné et grâce à l’aide de PolyGraphic, une entreprise de réalisations publicitaires basée à Lavigny, c’est environ 60 000 francs de bons qui ont été vendus et plus de 140 commerçants qui ont rejoint la plateforme. «On a beaucoup plus de travail que ce qu’on imaginait et on ne voit pas de baisse ni pour les commandes, ni pour les inscriptions. Mais au vu des messages de soutien qu’on reçoit, ça en vaut clairement la peine» ajoute l’initiateur du projet qui est lui-même inscrit sur la plateforme.

Des soutiens et des offres

Des soutiens financiers permettent aux sites d’offrir des rabais intéressants pour les consommateurs. Les communes de l’Aubonne sont favorisées car la Société Electrique des Forces de l’Aubonne (SEFA) offre une aide financière aux commerçants. Pour une commande de cent francs, les clients recevront une quantité de marchandise valant cent vingt francs. La différence de 20% sera payée par la société qui offre également un abonnement internet pour la période d’avril à juin 2020 aux PME rejoignant l’initiative.

C’est vraiment une initiative win-win. Nous, on peut garder le lien social avec nos clients et de leur côté ils font une bonne affaire.
Anne Schweizer Bart, bijoutière à Gland

Dans le district de Nyon ce sont les communes de Gland, Arzier-Le Muids, Founex, Prangins,Coppet Nyon qui se sont engagées à offrir un rabais allant jusqu’à 10% aux personnes commandant des bons à leurs commerçants. Les communes de Luins et Burtigny offrent 5% de rabais. D’autres communes sont également en discussion avec les initiateurs. «C’est vraiment une initiative win-win. Nous, on peut garder le lien social avec nos clients et de leur côté ils font une bonne affaire» s’enthousiasme Anne Schweizer Bart qui tient un atelier bijouterie à Gland. 

L’initiative nyonnaise a été lancée par l’Association commerciale de Gland en collaboration avec la Jeune Chambre Internationale de la région, quelques jours après celle de Morges et a déjà récolté environ 50 000 francs et compte plus de 200 commerçants inscrits sur la plateforme.

Étaler les recettes

«L’argent on en a besoin pour payer les charges que nous avons aujourd’hui», explique Jonas Lin, «L’idée est d’étaler nos revenus». Anne Schweizer Bart partage l’avis du Morgien: «On va de toute façon vivre une période difficile. L’important c’est que les clients reviennent à l’ouverture. Après ce sera à nous de jouer».

Pour Stéphane Fenner, président de l’Association commerciale de Gland, le soutien de la population ne s’estompera pas une fois les choses revenues à la normale: «beaucoup de personnes ont déjà annoncé ne pas compter utiliser les bons et les avoir achetés les uniquement pour apporter leur soutien».

En cette période incertaine les commerçants cherchent des solutions. Jonas et Emilie Lin se sont par exemple inscrits à une autre plateforme similaire mise en place par QoQa. Anne Schweizer Bart, quant à elle, se concentre sur le lien social avec ses clients: «L’important c’est de ne pas être oublié».

 

Infos pratiques

La plateforme du district de Nyon: https://soutien-aux-commercants-lacote.ch/

La plateforme du district de Morges: https://soutien-aux-commercants-morges.ch/

Les différentes plateformes sont recensées sur le site romand: https://soutien-aux-commercants-locaux.ch/

 

L’info solidaire par l’équipe de «La Côte»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction de «La Côte» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de la crise que nous traversons tous. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 24 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 24 septembre

NouveautéCoronavirus: Google Maps cartographie désormais les zones d’infectionCoronavirus: Google Maps cartographie désormais les zones d’infection

campagne de préventionCoronavirus: l’OFSP appelle la population à redoubler d’efforts contre le Covid-19Coronavirus: l’OFSP appelle la population à redoubler d’efforts contre le Covid-19

SoutienCoronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19Coronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 22 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 22 septembre

Top