Coronavirus
 31.03.2020, 05:00

Des milliers de fleurs et de plantes finissent à la benne

Premium
chargement
1/6  

Coronavirus Faute de canaux de vente en période de coronavirus, fleurs et plantes sont jetées au compost. Malgré ces pertes colossales, les horticulteurs doivent continuer à produire en anticipant la reprise.

En ce début de printemps, fleurs et plantes en pot, symboles du renouveau par excellence, paient un lourd tribut à la pandémie. Et finissent au compost plutôt que dans nos vases, jardins et balcons. A La Sarraz, l’horticulteur André Pittet a dû jeter 30 000 tulipes et 12 000 primevères en pot. Et ce n’est que le début. Le Sarrazin, à l’image de ses collègues, ne sait pas encore quel sort sera réservé à ses 100 000 plantes et...

À lire aussi...

CORONAVIRUSCafés-restos: où sont passés les journaux?Cafés-restos: où sont passés les journaux?

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 mai

CoronavirusCoronavirus: les «premiers cas connus» de transmission de l’animal à l’hommeCoronavirus: les «premiers cas connus» de transmission de l’animal à l’homme

AubonneAubonne: Albona Impro reporte son festival à l’an prochainAubonne: Albona Impro reporte son festival à l’an prochain

InfographieCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le mondeCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le monde

Top