Coronavirus
 08.04.2020, 19:00

Des «pros» de la livraison de courses débarquent en Terre Sainte

chargement
Les bénévoles de Geneva Friends ne lésinent pas sur les mesures de protection.

Solidarité Lancée par un jeune élu de Coppet, l’association Geneva Friends livre leurs courses gratuitement à de nombreux Genevois. Depuis lundi, les habitants de Terre Sainte bénéficient également de ce service.

Si les communes sont tenues de mettre en place des dispositifs destinés aux habitants vulnérables, l’envie d’aider déborde de partout et de nombreuses personnes se mobilisent. Vincent Moret est de ceux-là. Il y a près de trois semaines, ce jeune conseiller communal de Coppet lançait avec des amis, Geneva Friends. L’association propose aux personnes de plus de 65 ans ou à celles considérées comme étant à risque de s’occuper de leurs courses. Et après Genève, c’est au tour de Terre Sainte de bénéficier, depuis lundi, de ce service de livraison entièrement gratuit.

La marche à suivre est simple: un formulaire disponible sur le site internet de la structure permet de passer commande. Une fois cette dernière traitée, un mail est renvoyé avec le montant à payer via une carte de crédit. Les marchandises sont en général déposées dans les 24 heures sur le palier du «client». Pour des questions de sécurité, les contacts entre les bénévoles et le bénéficiaire sont réduits à leur strict minimum. Côté genevois, cette formule cartonne avec plusieurs dizaines de commandes honorées chaque jour. Preuve de ce succès: l’association vient tout juste de signer un partenariat avec Coop.

En un temps record

L’idée de Geneva Friends s’est naturellement imposée au Copétan. «Mon père a plus de 65 ans, témoigne Vincent Moret. Quand j’ai vu que les délais de livraisons des grandes enseignes prenaient l’ascenseur pour arriver à deux semaines, je me suis dit que la situation allait très rapidement se compliquer pour les personnes à risque.» Le jeune entrepreneur s’appuie alors sur l’expertise acquise au sein de Hop Delivery, un service de livraison fondé en 2018 avec son associé Alexandre-Martin Simon, également à l’origine de Geneva Friends.

Ce savoir-faire a permis de quasiment tout mettre en place en 48 heures, notamment l’indispensable site internet et un solide réseau de bénévoles, ici baptisés «Friendies». Aujourd’hui, ils sont 80 à sillonner Genève et une dizaine est sur le pont depuis lundi en Terre Sainte. «Nous vivons vraiment une situation exceptionnelle qui implique d’importantes restrictions de notre liberté. Plus les solutions mises à disposition des gens qui ont en besoin sont nombreuses, moins ils prendront de risque et ils resteront chez eux», insiste le Copétan.

Une action parallèle
Depuis plusieurs jours, les communes ont le devoir de proposer des solutions pour leurs habitants en difficulté. Mais en cas de problème, le canton a mis en place une deuxième ligne de soutien composée des principaux acteurs actifs dans le domaine social. Des groupes de bénévoles peuvent également s’inscrire en ligne à la Centrale des solidarités et ainsi renforcer l’offre vaudoise. Pour l’heure, Geneva Friends n’y figure pas, mais Vincent Moret compte s’intéresser de plus près à cette plateforme cantonale. «Nous avons plutôt l’habitude de faire cavalier seul, histoire de pouvoir aller à notre rythme, mais nous allons nous renseigner», explique-t-il.

En savoir plus : www.genevafriends.com


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
EN DIRECTLa Suisse a enregistré neuf cas supplémentaires en 24 heuresLa Suisse a enregistré neuf cas supplémentaires en 24 heures

VacancesWeek-end de Pentecôte: les Suisses ont pris d’assaut lacs et montagnesWeek-end de Pentecôte: les Suisses ont pris d’assaut lacs et montagnes

CyclismePris d’assaut, les magasins de vélo risquent la rupture de stocksPris d’assaut, les magasins de vélo risquent la rupture de stocks

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 mai

Week-endCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la PentecôteCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la Pentecôte

Top