Coronavirus
 27.03.2020, 00:01

Fermer les usines, un vrai casse-tête

Premium
chargement
Fermer les usines, un vrai casse-tête
Par Yves Genier

INDUSTRIE L’arrêt des activités non essentielles pose des défis d’organisation et de coûts.

«Je ne peux pas imaginer un arrêt complet de la production industrielle en Suisse. Les conséquences seraient sévères», s’exprime Ronald Indergand. Le responsable de l’analyse conjoncturelle du Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) s’oppose à la proposition des syndicats – notamment Unia – de fermer les usines non essentielles, une mesure mise en œuvre au Tessin sur décision du Conseil d’Etat du 16 mars dernier et confirmée, depuis lors, en dépit de l’avis défavorable de l’Office fédéral de la justice.

Le...

À lire aussi...

Les conseils du jourCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Julien PerrotCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Julien Perrot

PANDÉMIECoronavirus: des Romands continuent de s’amuser le samedi soirCoronavirus: des Romands continuent de s’amuser le samedi soir

live
En directCoronavirus: la contagion poursuit son lent ralentissement en ItalieCoronavirus: la contagion poursuit son lent ralentissement en Italie

PANDÉMIECoronavirus: le Cervin se montre solidaire avec l'ItalieCoronavirus: le Cervin se montre solidaire avec l'Italie

PANDÉMIECoronavirus: la situation se tend au sud de l'ItalieCoronavirus: la situation se tend au sud de l'Italie

Top