Coronavirus
 20.05.2020, 16:33

Finies les demi-classes pour les p’tits Vaudois

chargement
A Rolle comme dans les autres établissement du canton, l'école avait repris le 11 mai par petits groupes.

Coronavirus Une première vague d’écoliers vaudois, grosso modo les 4 à 13 ans, vont revenir à l’école en classes entières dès lundi. Pour ces élèves, les cours avaient repris en demi-classes depuis deux semaines. Les feux sanitaires sont au vert pour un retour à une certaine normalité.

La conseillère d’Etat Cesla Amarelle a confirmé mercredi la reprise en classes entières dès le 25 mai pour les écoliers de 1 à 8P. Comme prévu, les plus grands, de 9 à 11S, poursuivront l’enseignement par demi-groupes une semaine encore, jusqu’au 2 juin.

A partir de ces dates, tous les enfants et enseignants sont attendus à l’école obligatoire. Y compris, en principe, les personnes vulnérables ou vivant avec des personnes vulnérables, pour lesquelles des aménagements sont prévus, comme de prévoir un enseignant au maximum par classe et éviter les changements de salle.

A lire aussi : Une rentrée sans bisous ni câlins pour les p’tits Rollois

Ces deux dernières semaines, environ 6-7% d'enseignants considérés à risque n’ont pas repris le chemin de l’école. Cela représente quelque 670 enseignants, a annoncé mercredi le canton.

Aval du médecin cantonal

Le médecin cantonal Karim Boubaker a livré un message rassurant, appuyant ce retour en classe. Début mars, l’école, qui était encore ouverte, n’a pas connu de flambée de cas. Et depuis la reprise du 11 mai, aucun cas positif n’y a été signalé. «L’école ne semble pas être un lieu de haute transmission de la maladie», a-t-il déclaré.

A lire aussi : Karim Boubaker: «J’ai besoin de créer et mon job est magnifique pour ça»

Cesla Amarelle a tiré un bilan positif du retour à l’école par demi-classes. Il a permis de recréer du lien social et de restaurer une certaine égalité des chances entre les élèves. «J’ai eu des échos très bons de ce travail en petits groupes», a-t-elle dit.

Mais pas question de prolonger l’expérience pour deux semaines de plus, voire jusqu’aux vacances d’été, comme le demandaient certains syndicats enseignants. La conseillère d’Etat a rappelé que le canton avait agi de manière progressive et suivi de près l’évolution de la situation sanitaire. «Tous les feux sont au vert pour reprendre les classes de manière normale», a-t-elle insisté.

Certes, le lavage des mains et les mesures de distanciation (entre adultes ainsi qu’entre adultes et enfants) restent de rigueur. Mais une partie du très strict dispositif de protection sera allégée: les élèves du primaire pourront par exemple prendre leur récréation en même temps, les nettoyages des locaux seront un peu moins fréquents. Les camps d’été ne sont toujours pas autorisés.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 juillet

Covid-19Coronavirus: masques fournis par la Confédération bons pour la poubelleCoronavirus: masques fournis par la Confédération bons pour la poubelle

infectionsCoronavirus: un quart des contaminations ont eu lieu à l’étrangerCoronavirus: un quart des contaminations ont eu lieu à l’étranger

TransparenceCoronavirus: Berne est le seul canton à dévoiler où vivent les personnes contaminéesCoronavirus: Berne est le seul canton à dévoiler où vivent les personnes contaminées

CriseCoronavirus: la construction est la principale bénéficiaire des crédits Covid-19Coronavirus: la construction est la principale bénéficiaire des crédits Covid-19

Top