Ils sont au front pour la population


Un service d'intérêt public

Depuis que le Conseil fédéral a annoncé, lundi 16 mars, la «situation exceptionnelle», la population est priée de rester chez elle pour éviter de propager le coronavirus. Pourtant, toute une série de corps de métiers continuent de travailler pour le bien de tous.

Il y a certes le personnel des hôpitaux, en première ligne face au virus. Il y a aussi d’autres personnes – épiciers, pharmaciens, conducteurs de bus ou personnel des crèches – qui sont en deuxième rideau et apportent leur soutien à l’effort collectif. Rencontres avec celles et ceux qui sont aussi au front.


Julie Bianchin

 24.03.2020, 19:00