Coronavirus
 05.05.2020, 19:26

Coronavirus: l’hôtellerie-restauration présente son concept pour rouvrir lundi

chargement
L'établissement devrait examiner la mise en place de mesures organisationnelles.

MESURES La réouverture des restaurants est prévue lundi, à condition de respecter une série de mesures élaborées par la branche et les offices fédéraux concernées. Un concept de protection relatif au Covid-19 a ainsi été présenté. Le gouvernement en prendra connaissance.

Les restaurants pourront rouvrir lundi à condition de respecter une série de mesures élaborées par la branche et les offices fédéraux concernés. Il faudra consommer assis à quatre au plus, et laisser ses coordonnées, que l’établissement devra détruire après 15 jours.

Valable pour tous les cafés, restaurants, bars ou hôtels offrant des places assises, le concept de protection relatif au Covid-19 règle la mise en œuvre des conditions imposées par le Conseil fédéral concernant l’exploitation quotidienne des établissements. Le gouvernement en prendra connaissance vendredi, indique mardi la branche représentée notamment par GastroSuisse.

A lire aussi : Coronavirus: l’assureur Helvetia veut s’arranger avec les restaurants touchés

Ce document de sept pages limite à quatre le nombre de personnes par table, une condition dont sont libérés les parents et leurs enfants. Tout client consommant sur place doit laisser ses coordonnées (prénom, nom, numéro de téléphone), l’établissement devant saisir la date, l’heure et le numéro de table de chacun.

Ces données sont conservées pendant 14 jours et doivent ensuite être détruites intégralement. Ces conditions ne s’appliquent pas à la restauration scolaire et à celle d’entreprises non publiques.

Les places debout ne sont pas autorisées. L’établissement s’assure que les groupes de clients ne se mélangent pas et que chaque personne est séparée d’une autre par deux mètres, sauf si une paroi est installée entre les groupes de clients.

Durant le service, cette distance minimale de deux mètres est vivement recommandée. L’établissement devrait examiner la mise en place de mesures organisationnelles pour garantir le respect de cette distance minimale (par exemple, tables ou chariots de service, stations de ramassage, service au comptoir).

Masque pas obligatoire pour le personnel

Si ce n’est pas possible, il s’assure que le personnel est exposé le moins possible. Si la distance de deux mètres ne peut pas être respectée et ce même pendant une courte durée seulement, le port du masque d’hygiène (p. ex. masque chirurgical) ou d’une visière de protection est vivement recommandé, mais il n’est pas obligatoire.

Bien sûr, les clients doivent pouvoir se nettoyer les mains à l’eau et au savon ou avec un désinfectant lorsqu’ils entrent dans l’établissement. Ce concept a été élaboré par la branche en collaboration avec l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires, l’Office fédéral de la santé publique de Suisse et le Secrétariat d’Etat à l’économie. Les partenaires sociaux ont été entendus.

Le document est disponible dès maintenant en français, en allemand et en italien. Il est accessible au public sur le site Internet des principales associations de la branche.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

sondageCoronavirus: la réouverture des restaurants le 11 mai divise l’opinionCoronavirus: la réouverture des restaurants le 11 mai divise l’opinion

AssoupliCoronavirus: magasins, restaurants ou entraînements... ce que l'on peut faire dès le 11 maiCoronavirus: magasins, restaurants ou entraînements... ce que l'on peut faire dès le 11 mai

PandémieCoronavirus: football, restaurants ouverts… Au Bélarus, la vie est presque comme d’habitudeCoronavirus: football, restaurants ouverts… Au Bélarus, la vie est presque comme d’habitude

MédiasRevue de presse: l’hygiène des restaurants, un «sommet de la concordance», la station de Gstaad… les titres de ce dimancheRevue de presse: l’hygiène des restaurants, un «sommet de la concordance», la station de Gstaad… les titres de ce dimanche

Top