Coronavirus
 01.04.2020, 05:00

Les couples et les familles doivent-ils aussi garder leurs distances?

chargement
De nombreuses familles ont profité de prendre l'air ce week-end en toute légalité, comme ici à Gland, dimanche.

Coronavirus Tenir la main de son conjoint ou de ses enfants, ou encore les embrasser: des gestes qui semblent naturels lorsque l’on se balade dehors. Mais est-ce encore autorisé, alors que les autorités demandent à la population de respecter des distances sociales?

Une après-midi ensoleillée, au bord du lac. Un couple profite du moment, les yeux dans les yeux. Soudain, un policier s’approche et leur demande de s’écarter. Pourtant, ces deux habitants de la région vivent ensemble, comme ils l’indiquent à l’intervenant. Après discussion, ils évitent de peu l’amende, mais n’échappent pas à un avertissement.

En cette période de pandémie, il est recommandé de rester chez soi. Si l’on sort tout de même, les règles sont claires: les rassemblements de plus de cinq personnes sont interdits et il y doit y avoir une distance de deux mètres entre chaque individu. Mais qu’en est-il pour un couple ou une famille qui se balade à l’extérieur? Peut-on toujours s’embrasser, se tenir par la main ou se prendre dans les bras?

Chaque intervenant reste en tout temps proportionné dans ses actions.
Florence Frei membre de la cellule de communication vaudoise dédiée au coronavirus

Ces gestes de tendresse, si importants en cette période déstabilisante, sont permis. C’est ce qu’affirment les autorités cantonales, qui en appellent au bon sens des policiers. «Si la distance sociale n’est pas respectée par un couple ou une famille, les intervenants vont contrôler, en cas de doute, mais ne vont pas amender ce genre de situation», indique Florence Frei, de la cellule de communication vaudoise dédiée au coronavirus.

Famille ou non, la loi est la même

Cependant, le rassemblement de plus de cinq personnes, que cela soit une famille ou non, peut être sanctionné dans l’espace public, comme le prévoit l’ordonnance fédérale sur le coronavirus. Théoriquement, des amendes d’un montant de 100 francs ou des dénonciations au Ministère public sont donc possibles. «Chaque intervenant applique méthodiquement les directives en la matière et reste en tout temps proportionné dans ses actions», note Florence Frei.

Plus de 200 amendes en un week-end
A travers le canton, le dispositif policier a été renforcé pour assurer le respect des normes de distanciation, soit ne pas se rassembler à plus de cinq et garder deux mètres de distance entre chacun. Près de 500 policiers ont été mobilisés samedi et un peu plus de 400 dimanche, 24 heures sur 24h. Samedi, ils ont distribué 188 amendes et prononcé 11 dénonciations au Ministère public, contre 33 amendes et 11 dénonciations dimanche. Depuis le 17 mars, on comptabilise un total de 522 amendes d’ordre et 62 dénonciations au Ministère public.

Au domicile, la règle des deux mètres ne s’applique pas, ni pour les couples ni pour les membres d’un noyau familial restreint. «Pour toutes les autres situations, soit des contacts avec les autres membres de la famille éloignée ou les voisins et amis, les règles d’hygiène et de distance sociale doivent être respectées», précise la communicante. Dans le cadre d’un rassemblement privé, le nombre de personnes est limité à dix. 

Toutes ces mesures ont un but commun: limiter les interactions sociales, afin d’endiguer le plus vite possible la propagation du covid-19. 

L’info solidaire par l’équipe de «La Côte»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction de «La Côte» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de la crise que nous traversons tous. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: le Mexique durement touché avec plus de 10'000 mortsCoronavirus: le Mexique durement touché avec plus de 10'000 morts

CriminalitéTessin: la mafia en embuscade derrière le Covid-19Tessin: la mafia en embuscade derrière le Covid-19

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juinCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juin

VacancesWeek-end de Pentecôte: les Suisses ont pris d’assaut lacs et montagnesWeek-end de Pentecôte: les Suisses ont pris d’assaut lacs et montagnes

CyclismePris d’assaut, les magasins de vélo risquent la rupture de stocksPris d’assaut, les magasins de vélo risquent la rupture de stocks

Top