Coronavirus
 25.03.2020, 11:53

Gland: les enseignantes d’enfantine n’oublient pas leurs élèves

chargement
Une enseignante de Gland a proposé à ses élèves de bricoler un lapin en carton la semaine dernière.

Coronavirus Les enseignantes du collège de Mauverney à Gland ont mis en place un système pour rester en contact avec leurs élèves et soutenir les parents pendant l’épidémie du COVID-19.

«C’est difficile de savoir quoi proposer à des élèves d’enfantine parce que les enfants ont encore besoin d’être guidés pendant les activités à cet âge-là» explique une enseignante du collège de Mauverney à Gland. Accompagnée de ses collègues, qui ont décidé de rester dans l’anonymat, elle a décidé de maintenir le contact avec les élèves en leur proposant une activité par jour. «L’idée était surtout de leur dire qu’on ne les oublie pas et d’apporter une touche positive dans cette période difficile» ajoute-t-elle.

Les huit enseignantes du collège de Mauverney à Gland sont allées chercher leur matériel de travail dans leurs salles de classe en début de semaine dernière et préparent maintenant leurs activités depuis leur domicile. La semaine passée, l’une d’entre elles a, par exemple, consacré deux heures à passer aux boîtes aux lettres de chacun de ses élèves pour leur amener un petit kit de bricolage.

Des bricolages de Pâques

Le programme est dense. Lundi, les enfants ont reçu une vidéo de leur maîtresse leur apprenant une chanson. Mardi, ils retrouveront leur cahier de Pâques qui n’était pas terminé. Le reste de la semaine dépendra de l’inspiration des enseignantes: «On a créé un groupe sur une messagerie instantanée sur lequel on partage nos idées et chacune pioche ce qui l’inspire le plus» ajoute l’éducatrice.

Les institutrices des autres collèges de Gland ont mis en place des systèmes similaires et les retours des parents comme des bambins sont très positifs: «On reçoit des photos des bricolages terminés et des messages de remerciements». Pari gagné pour les enseignantes qui ont réussi à maintenir le contact avec leurs classes.

L’info solidaire par l’équipe de «La Côte»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction de «La Côte» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de la crise que nous traversons tous. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CoronavirusLes conseils de celles qui ont choisi l'école à la maisonLes conseils de celles qui ont choisi l'école à la maison

CoronavirusEnseignement à distance: évaluations suspendues et épreuves cantonales annuléesEnseignement à distance: évaluations suspendues et épreuves cantonales annulées

CoronavirusLes gymnasiens ne savent pas s’ils pourront boucler leur cursusLes gymnasiens ne savent pas s’ils pourront boucler leur cursus

Top