Coronavirus

Liberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémie

chargement

Menaces La Suisse figure toujours en bonne place dans le classement de la liberté de la presse, même si elle perd deux rangs. En revanche, cette liberté est fragilisée par les agressions toujours plus nombreuses contre les journalistes avec la crise sanitaire.

 20.04.2021, 20:04
Lors de manifestations contre les mesures sanitaires, des journalistes ont été agressés.

Le score réalisé par la Suisse dans le classement mondial de la liberté de la presse 2021 publié mardi par Reporters sans frontières reste stable. La Suisse perd néanmoins deux places et se trouve désormais en 10e position, derrière la Nouvelle-Zélande et le Portugal, en raison de la légère progression de ces pays.

 

La Suisse continue donc à faire partie de la zone «blanche» du classement mondial, regroupant les pays où la liberté d’informer est la mieux protégée en comparaison internationale. Ce bon résultat pourrait toutefois être remis en question à l’avenir, estime Reporters sans frontières Suisse.

Selon l’organisation, le classement ne reflète pas la brusque et récente montée des agressions verbales et parfois physiques contre des journalistes et des médias en Suisse.

La section suisse de RSF se dit extrêmement préoccupée par cette hostilité toujours plus marquée à l’égard des médias, à laquelle la Suisse n’échappe plus et qui s’est fortement accrue au cours de la crise sanitaire, spécialement ces dernières semaines.

 

Les agressions verbales, insultes, grossièretés, menaces et même violences physiques se multiplient contre des journalistes. Lors de manifestations organisées par les opposants aux mesures sanitaires, les journalistes ont pu craindre pour leur intégrité physique.

 

Selon RSF Suisse, le mois dernier à Liestal (BL), l’un d’eux a reçu un coup de poing en plein visage. A Altorf (UR), c’est un jet de pierre qui a visé un journaliste. Dans un tout autre contexte, des déprédations ont été commises sur des véhicules du quotidien fribourgeois La Liberté à Bulle.

Les discours de haine tenus contre les médias offrent un terreau favorable à ces agressions. RSF Suisse attend de toutes et tous qu’ils respectent la mission des journalistes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CombatMédias et frais de justice: le prix élevé de la liberté de la presseMédias et frais de justice: le prix élevé de la liberté de la presse

LettreMédias: des femmes journalistes chez Tamedia dénoncent des discriminationsMédias: des femmes journalistes chez Tamedia dénoncent des discriminations

ApprouvéAide aux médias: le National accepte 150 millions, une bouffée d’air bienvenue dans le secteurAide aux médias: le National accepte 150 millions, une bouffée d’air bienvenue dans le secteur

Harcèlement sexuelSuisse: après le scandale Darius Rochebin, la parole se libère au sein des médiasSuisse: après le scandale Darius Rochebin, la parole se libère au sein des médias

Libérer la parole, éveiller la conscience

Plusieurs collaboratrices de la RTS ont décidé d’agir après le scandale qui a ébranlé le paysage suisse. D’abord au...

  01.12.2020 07:07
Premium

Top