Coronavirus

Londres veut reprendre les échanges commerciaux et éviter la pénurie, sur fond de Brexit et de crise sanitaire

chargement

ROYAUME-UNI En négociation sur le Brexit, Boris Johnson fait face à l’arrêt du trafic commercial avec l’Europe à cause de la nouvelle souche du Covid. Très dépendant de ses importations, le pays craint de manquer de vivres «directement après Noël».

  23.12.2020, 00:01
Lecture: 7min
Premium
La porte se referme sur la Grande-Bretagne alors qu'une souche plus virulente du coronavirus se développe dans le sud du pays.

Menacé de pénuries, le Royaume-Uni s’évertuait, hier, à trouver une sortie de crise avec la France pour permettre une reprise du trafic transmanche de marchandises, interrompu face à la propagation d’une variante plus contagieuse du Covid. La forte circulation au Royaume-Uni de cette mutation, dont la transmission est 40% à 70% plus importante selon Londres, a transformé la fin d’année en casse-tête pour le premier ministre Boris Johnson.

Peinant à...

À lire aussi...

DiplomatieBrexit: la lourde menace du «no deal» plane sur les négociations entre Londres et BruxellesBrexit: la lourde menace du «no deal» plane sur les négociations entre Londres et Bruxelles

Brexit: la lourde menace du «no deal»

Les négociations entre Européens et Britanniques se poursuivent, mais butent toujours sur plusieurs dossiers clés, dont...

  18.12.2020 06:57
Premium

ProtectionBrexit: Londres défendra ses eaux avec l’armée s’il n’y a pas d’accordBrexit: Londres défendra ses eaux avec l’armée s’il n’y a pas d’accord

PandémieCoronavirus: liaisons aériennes coupées entre la Suisse et le Royaume-UniCoronavirus: liaisons aériennes coupées entre la Suisse et le Royaume-Uni

QuarantaineCoronavirus: la plupart des données des touristes britanniques ont été récoltéesCoronavirus: la plupart des données des touristes britanniques ont été récoltées

PandémieCoronavirus: que sait-on de la mutation anglaise du virus?Coronavirus: que sait-on de la mutation anglaise du virus?

Top