Coronavirus
 12.08.2020, 18:45

Opus One: «On est pieds et poings liés, et on attend»

Premium
chargement
Vincent Sager, dans les bureaux d'Opus One.

Interview A la tête d’Opus One, Vincent Sager attendait les annonces du Conseil fédéral de ce mercredi après-midi, qui a annoncé une fin, à des conditions encore inconnues, de l’interdiction des grandes manifestations. Alors, devant une incertitude qui ne faiblit pas, l’inquiétude reste vive.

«Nous vivons encore dans une situation d’incertitude, et ça va durer.» Ce mercredi après-midi, alors que tant le monde sportif que celui de l’événementiel buvaient ses paroles, le conseiller fédéral Alain Berset n’a pas grandement adouci le breuvage: certes, les manifestations de plus de 1000 personnes seront à nouveau autorisées, mais dès le mois d’octobre et sous conditions. Quand bien même «c’est un message d’ouverture, en regard de l’autre solution: prolonger l’interdiction...

À lire aussi...

DéconfinementCoronavirus: les manifestations de plus 1000 personnes à nouveau autorisées dès octobreCoronavirus: les manifestations de plus 1000 personnes à nouveau autorisées dès octobre

Top