Coronavirus

Port du masque au contact des tout-petits: le cri d’alarme des professionnels

chargement

Enfance Moins de sourires, moins de vocalises, des troubles du comportement exacerbés: les effets du port du masque en crèche inquiètent professionnels et parents qui réclament un allègement des mesures de protection unifié au niveau national. Eclairage.

 25.03.2021, 05:00
Lecture: 10min
Premium
Au centre de vie enfantine La Ruche à Gland, Alison Vicenzotti doit porter le masque lorsqu'elle s'occupe des bébés.

Des périodes d’adaptation plus compliquées et plus longues. Des enfants qui sourient moins. Qui babillent moins ou moins bien. Qui sont plus anxieux, plus nerveux. Moins attentifs. Qui ont du mal à saisir les consignes et les réactions de l’adulte. A percevoir les émotions aussi. Qui participent moins. Qui testent davantage les limites. Les dépassent plus facilement. Et des éducateurs qui hésitent, parfois, à les câliner, par précaution. Ou à chanter – quand ils le peuvent – la voix étouffée sous un bout de tissu.

Les résultats du...

À lire aussi...

VaudDes masques transparents pour les enseignants d’élèves malentendantsDes masques transparents pour les enseignants d’élèves malentendants

CoronavirusDes masques transparents à la rescousse des élèves sourdsDes masques transparents à la rescousse des élèves sourds

Top