Coronavirus
 08.04.2020, 18:24

Vaud: artistes et festivals peuvent demander une aide financière

chargement
Paléo est en attente d'une décision du Conseil fédéral pour savoir si son édition 2020 sera interdite. (Image de la 44e édition de Paléo)

Coronavirus Cesla Amarelle a annoncé mercredi l’ouverture d’une hotline pour les artistes et manifestations vaudoises qui auraient besoin d’aide financière.

La hotline du service culturel vaudois ouvre jeudi. Les entreprises culturelles et les artistes pourront y adresser une demande d’aide financière. Les lieux culturels ont été parmi les premiers à devoir fermer en raison de la pandémie de Coronavirus.

«Oui, les festivals comme le Paléo et le Montreux Jazz Festival pourront déposer une demande», a déclaré mercredi Cesla Amarelle, cheffe du Département de la culture lors du point de presse du gouvernement vaudois. «Vaud est un canton de festival», a-t-elle rappelé, confirmant avoir été interpellée par Paléo et le MJF.

A lire aussi : Coronavirus: le Paléo et le Montreux Jazz attendent une décision du Conseil fédéral

«Les festivals sont éligibles à une indemnisation, mais celles-ci sont subsidiaires». Ces derniers attendent une décision du Conseil fédéral la semaine prochaine, qui pourrait interdire leur tenue cet été. Ce qui les libérerait de leur engagement financier auprès des artistes.

Dispositif inédit

«Le Conseil d’Etat vaudois est conscient de la situation grave dans laquelle se trouve le milieu culturel». Il a travaillé vite à un «dispositif inédit, créé en quelques jours par la Confédération et les cantons» et propose «des solutions pragmatiques et applicables rapidement».

Ainsi 39 millions de francs sont à disposition de la culture dans le canton de Vaud: 24,5 millions proviennent de la Confédération tandis que le canton débloque 14,5 millions, via un fonds cantonal d’aide d’urgence, créé en réponse à un appel de Berne.

«Nous touchons l’une des parts les plus élevées, mises à disposition par la Confédération après les cantons de Zurich, Genève et Berne», a souligné la ministre vaudoise de la culture. Les secteurs concernés sont: les arts de la scène, le design, le cinéma, les arts visuels, la littérature, la musique, les musées.

Berne annonçait le 20 mars dernier libérer 280 millions de francs pour venir en aide au secteur culturel suisse. Les cantons ont reçu la part du lion, c’est-à-dire 245 millions selon une clé de répartition combinant pourcentage de population et dépense en matière de culture.

La Confédération a confié 25 millions à Suisseculture Sociale pour octroyer une aide d’urgence non remboursables aux artistes indépendants. Et 10 millions pour indemniser les sociétés de musique et les théâtres amateurs.

Demandes en ligne

Dans le canton de Vaud, les demandes pourront être faites en ligne auprès du service cantonal des affaires culturelles (Serac) et enregistrées si possible d’ici au 30 avril, mais au plus tard au 20 mai. Compte tenu de la nouveauté du dispositif, il est continuellement «affiné et amélioré», a souligné Cesla Amarelle.

Près de 29 millions de francs sont destinés à l’indemnisation des pertes financières pour l’annulation ou le report de manifestations ou projets d’entreprises culturelles et acteurs culturels, à but lucratif ou non. L’indemnisation couvre au maximum 80% des pertes. Cette mesure est mise en œuvre par le canton et son financement est assuré à parts égales avec la Confédération.

Près de 10 millions de francs sont prévus pour des prêts sans intérêts aux entreprises culturelles à but non lucratif en manque de liquidités. Les prêts s’élèvent au maximum à 30% des revenus de l’entreprise culturelle et sont en principe remboursables jusqu’au 31 décembre 2025. Cette mesure est mise en œuvre par le canton de Vaud mais est entièrement financée par la Confédération.

Le délai pour la déclaration d’impôts prolongé

Le canton de Vaud adapte sa fiscalité pour faire face à la crise du coronavirus. Prolongation pour le dépôt d’une déclaration d’impôt, modification des acomptes ou suppression des intérêts moratoires sont notamment proposés.

Il est possible de demander une prolongation de délai de dépôt au 30 septembre prochain, a expliqué le conseiller d’Etat Pascal Broulis, mercredi lors d’un point presse des autorités vaudoises. «Nous devons faire preuve de souplesse», a-t-il dit.

Le ministre des finances a aussi incité les citoyens et entreprises touchés par la crise à adapter leurs acomptes, à commencer par les indépendants ou les personnes tombées au chômage. «Ajuster ses acomptes sur internet est d’une simplicité enfantine», a-t-il affirmé.

Autre mesure attendue, et déjà prise par plusieurs cantons, les intérêts moratoires (perçus en cas de retard) pour les personnes morales passent de 3,5% à 0% jusqu’au 31 décembre. M. Broulis a en revanche relevé qu’aucune provision effectuée uniquement pour cause de Covid-19 ne sera acceptée.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juinCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juin

VacancesWeek-end de Pentecôte: les Suisses ont pris d’assaut lacs et montagnesWeek-end de Pentecôte: les Suisses ont pris d’assaut lacs et montagnes

CyclismePris d’assaut, les magasins de vélo risquent la rupture de stocksPris d’assaut, les magasins de vélo risquent la rupture de stocks

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 mai

Week-endCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la PentecôteCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la Pentecôte

Top