Coupe du monde 2018 en Russie
 23.06.2018, 15:48

Coupe du monde 2018: la presse serbe furieuse contre les célébrations de Shaqiri et Xhaka

chargement
L'imitation de l'aigle albanais faite par Xhaka (g.) et Shaqiri (dr.) fâche la presse serbe.

Football La presse serbe est furieuse au lendemain de la victoire de l'équipe de Suisse. Elle dénonce les célébrations de Shaqiri et Xhaka imitant l'aigle du drapeau albanais comme des provocations. L'arbitre allemand en prend aussi pour son grade, accusé de n'avoir pas sifflé un penalty en faveur des Serbes.

La presse serbe a dénoncé samedi comme une "provocation honteuse" les célébrations de Xherdan Shaqiri et Granit Xhaka au cours de la victoire de la Suisse (2-1) contre la Serbie à la Coupe du monde.

Xhaka, né en Suisse de famille kosovare, et Shaqiri, né au Kosovo, une ancienne province serbe majoritairement albanaise, ont célébré leur but en imitant l'aigle du drapeau albanais. Un geste considéré en Serbie comme un symbole de défiance.

 

Ils ont "célébré leur succès avec le signe de l'aigle noir effectué par ceux qui croient en la prétendue idée d'une Grande Albanie", a commenté le journal Blic. La "Grande Albanie" fait référence à une doctrine nationaliste visant à regrouper au sein d'un même pays tous les Albanais des Balkans.

Xhaka "a provoqué nos supporters de manière honteuse. Après avoir mimé un aigle faisant clairement allusion à ses origines albanaises, il a couru sur le terrain pour se montrer aux caméras", a regretté le journal.

Les médias, évoquant des "gesticulations albanaises", ont aussi remarqué la présence des drapeaux suisse et kosovar sur les crampons de Shaqiri.

Du côté de Pristina en revanche, la presse a salué une "prestation extraordinaire" des deux joueurs, raillant "l'hystérie" déclenchée par les gestes de Xhaka et Shaqiri.

Le président du Kosovo Hashim Thaci a félicité sur Twitter les deux buteurs et toute l'équipe suisse pour sa "victoire bien méritée. Fier de vous! Le Kosovo vous aime!".

 

Arbitre très critiqué

Outre Shaqiri et Xhaka, la presse serbe a aussi vivement critiqué l'arbitre allemand Felix Brych, responsable selon elle de la défaite face à la Suisse. Elle lui reproche de ne pas avoir sifflé un penalty, à la suite d'une faute présumée de Schär et Lichtsteiner sur Mitrovic à la 72e minute de jeu.

 

"Le vol de Brych", a titré le quotidien Sportski zurnal. La Serbie "a été battue par une équipe dont les joueurs ne sont pas nés majoritairement en Suisse, et qui a été aidée en l'occasion par un arbitre allemand. Felix Brych est une honte pour la FIFA, lui qui a stoppé la Serbie sur le chemin des 8es de finale. C'est l'un des plus grands vols parmi les dernières éditions de la Coupe du monde", a estimé le journal.

"L'arbitre a sapé notre équipe et permis à notre adversaire de transformer une défaite en victoire", a renchéri un autre quotidien, Alo. "Les Aigles (ndlr: le surnom des joueurs serbes) sont à terre. Felix Brych était un rival trop fort", a ajouté Kurir. Même son de cloche pour le Srpski telegraf: "Nous avons été trahis par un voleur allemand."

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

live
FootballCoupe du monde 2018 : revivez avec nous la journée du 23 juinCoupe du monde 2018 : revivez avec nous la journée du 23 juin

FootballCoupe du monde 2018: drapeau du Kosovo brûlé à Zurich et fan albanais agressé à Bâle après le matchCoupe du monde 2018: drapeau du Kosovo brûlé à Zurich et fan albanais agressé à Bâle après le match

FootballCoupe du monde 2018: la presse romande élogieuse envers la Suisse de ShaqiriCoupe du monde 2018: la presse romande élogieuse envers la Suisse de Shaqiri

FootballCoupe du monde 2018: Xherdan Shaqiri buteur providentiel sur fond de polémiqueCoupe du monde 2018: Xherdan Shaqiri buteur providentiel sur fond de polémique

live
FootballCoupe du monde 2018 : revivez avec nous la journée du 22 juinCoupe du monde 2018 : revivez avec nous la journée du 22 juin

Top