Coupe du monde 2018 en Russie

Football: des supporters de la Nati veulent un secteur officiel pour faire grimper l'ambiance à domicile

chargement

Ferveur Andrea Wetli, une supportrice de l'équipe suisse de football, a lancé cette semaine une pétition sur la plateforme change.org. Son objectif? Demander la création d'un secteur officiel pour les fans de la Nati afin de faire monter l'ambiance lors des matchs à domicile.

  23.11.2017, 14:11
Les supporters suisses les plus actifs aimeraient pouvoir se réunir pour faire davantage de bruit.

Si le match Suisse-Irlande du Nord, à Bâle, le 12 novembre dernier restera dans l'histoire du football suisse, ce n'est pas grâce à l'ambiance mise par les supporters suisses dans le Parc Saint-Jacques de Bâle. 

Les Nord-Irlandais, nettement moins nombreux, ont souvent été plus bruyants. Et l'on ne s'attardera pas ici sur les sifflets de quelques-uns qui ont accompagné la sortie de l'attaquant Haris Seferovic.

 

 

Le président de l'Association suisse de football, Peter Gilléron, avait lui-même affirmé après ces incidents que le public suisse n'était pas "toujours le plus enthousiaste."

Du côté des fans, ils sont nombreux à reconnaître ce manque de ferveur lors des matchs à domicile de la Nati. L'une d'entre eux, Andrea Wetli, a relancé l'idée de la création d'un secteur réservé aux supporters "actifs". Elle a lancé il y a cinq jours une pétition sur la plateforme change.org. "Nous savons qu'il y a beaucoup de supporteurs qui mettent l'ambiance et qui chantent pour notre équipe nationale, mais ceux-ci sont dispersés dans le stade", écrit-elle pour présenter son action, "Notre Nati ne mérite pas une ambiance comme celle actuelle, surtout si on compare avec les virages des supporteurs d'autres pays."

Elle rappelle au passage qu'une telle demande a déjà été faite à l'ASF par le passé, mais elle avait essuyé un refus. Nos confrères du Blick ont tenté d'obtenir une réaction officielle à cette démarche, en vain.

Objectif 1500 signatures

Ce jeudi en début d'après-midi, plus de 1100 personnes avaient signé ce texte. Andrea espère atteindre les 1500 paraphes.

Parmi les signataires, Luc Berthoud, qui explique venir au match en famille, regrette l'éparpillement des supporters: "Que faire quand on se retrouve tous dispersés en haut du secteur G?"

Pour Jojo Ruffieux, la solution passe effectivement par un regroupement des forces. "Un secteur de supporteurs permettrait d'avoir un groupement qui mène les chants dans le stade, parce que si tout le monde s'assied, personne n'ose se mettre debout, de peur de se faire engueuler, donc personne n'ose donner de sa voix."


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

classementFootball : l'équipe suisse (8e) revient dans le Top 10 de la FIFA, devant la France ou l'AngleterreFootball : l'équipe suisse (8e) revient dans le Top 10 de la FIFA, devant la France ou l'Angleterre

polémiqueFootball: le président de l'ASF, Peter Gilliéron, estime que les supporters qui ont sifflé Seferovic "auraient besoin d'éducation"Football: le président de l'ASF, Peter Gilliéron, estime que les supporters qui ont sifflé Seferovic "auraient besoin d'éducation"

polémiqueMondial 2018: l'Udinese exige que Behrami quitte Belfast et la Nati pour rentrer en ItalieMondial 2018: l'Udinese exige que Behrami quitte Belfast et la Nati pour rentrer en Italie

live
Mondial 2018Mondial 2018: au bout du suspense, la Suisse se qualifie pour la Coupe du mondeMondial 2018: au bout du suspense, la Suisse se qualifie pour la Coupe du monde

Top