Le FBI maintien sa position et ne poursuivra pas Hillary Clinton pour ses emails

A deux jours des élections, le FBI a décidé de ne pas changer d'avis dans l'affaire des emails, malgré les dernières découvertes. Un coup de pouce bienvenu pour Hillary Clinton, qui a été rattrapé par Donald Trump ces dernières semaines.
06 nov. 2016, 21:50
/ Màj. le 06 nov. 2016 à 21:51
Hillary Clinton, dont l'avance s'est réduite ces dernières semaines, ne sera pas poursuivie par le FBI.

Le FBI maintient sa recommandation de ne pas poursuivre Hillary Clinton dans l'affaire de ses emails, a annoncé dimanche un élu du Congrès. La campagne de la candidate démocrate s'est "réjouie" de cette décision.

Le directeur de la police fédérale américaine, James Comey, a informé le Congrès dimanche que l'examen de nouveaux courriels d'Hillary Clinton n'avait pas modifié les conclusions formulées en juillet, qui recommandaient le classement de l'affaire, a annoncé le député républicain Jason Chaffetz sur Twitter.

Cette annonce favorable à la candidate démocrate pourrait apporter un coup de pouce à Hillary Clinton à 48 heures de l'élection présidentielle américaine.

Donald Trump a comblé une partie de son retard sur sa rivale démocrate dans les intentions de vote pour la présidentielle de mardi depuis que le FBI a relancé l'affaire, la semaine dernière.

Hillary Clinton s'est vue reprocher l'usage d'un serveur de messagerie privé plutôt que celui du département d'Etat lorsqu'elle dirigeait la diplomatie américaine, pendant le premier mandat de Barack Obama.