Election présidentielle française

Présidentielle française: Marine Le Pen appelle à faire "barrage à la finance" en parodiant Hollande

chargement

france La candidate du Front National à la présidentielle française a associé lundi la finance au candidat d'En marche Emmanuel Macron. En 2012, François Hollande avait déjà fustigé la finance, son adversaire "sans nom ni visage".

  01.05.2017, 14:22
"Aujourd'hui, l'adversaire du peuple français c'est toujours le monde de la finance", a ajouté la candidate, appelant à "faire barrage à la finance, à l'arrogance, à l'argent roi".

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a appelé lundi à "faire barrage" à "la finance" qui cette fois "à un nom et un visage" en la personne d'Emmanuel Macron. Ce dans un parallèle au discours du Bourget de François Hollande en 2012.

Se référant à ce discours de campagne du candidat Hollande qui faisait de la finance son "adversaire" sans nom et sans visage, Mme Le Pen a lancé lors d'un meeting à Villepinte à six jours du second tour: "Cette fois, il a un nom, il a un visage, il a un parti, et il présente sa candidature, et tous rêvent de le voir élu, et il s'appelle Emmanuel Macron".

 

 

"Hollande, pas très loin d'ici c'était au Bourget, disait: 'mon véritable adversaire, il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera jamais élu et pourtant il gouverne, cette adversaire c'est la finance'", a-t-elle lancé, avoir après avoir égrené une longue liste de patrons français et de sociétés françaises qui soutiennent l'ex-ministre de l'Economie.

"Aujourd'hui, l'adversaire du peuple français c'est toujours le monde de la finance", a ajouté la candidate, appelant à "faire barrage à la finance, à l'arrogance, à l'argent roi".

En ouverture du meeting, Nicolas Dupont-Aignan, rallié à Marine Le Pen depuis vendredi soir, a appelé à choisir entre "la finance" de Macron et "la France". "Elire Emmanuel Macron c’est soumettre notre pays aux puissances d’argent et se résigner à la pire régression sociale depuis la Libération!", a lancé le président de Debout la France.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

présidentielle françaisePrésidentielle française: Jean-Luc Mélenchon met en garde contre la "terrible erreur" d'un vote en faveur de Marine Le PenPrésidentielle française: Jean-Luc Mélenchon met en garde contre la "terrible erreur" d'un vote en faveur de Marine Le Pen

annoncePrésidentielle française: si elle est élue, Marine Le Pen nommera Nicolas Dupont-Aignan premier ministrePrésidentielle française: si elle est élue, Marine Le Pen nommera Nicolas Dupont-Aignan premier ministre

Présidentielle françaisePrésidentielle française: 28 rédactions signent une pétition contre la sélection que fait la FN des journalistesPrésidentielle française: 28 rédactions signent une pétition contre la sélection que fait la FN des journalistes

fake newsPrésidentielle française: Marine Le Pen manipule à nouveau les chiffres du protectionnisme agricole suissePrésidentielle française: Marine Le Pen manipule à nouveau les chiffres du protectionnisme agricole suisse

Top