La PLR Isabelle Moret savoure son succès et lance la bataille pour les Etats

Et de trois! Isabelle Moret, mère de deux enfants vivant à Yens, va entamer dans les prochaines semaines son troisième mandat au Conseil national. Surtout, avec 65 351 votes, elle est la mieux élue du canton. Et même, dit-elle, "de Suisse romande", si on établit que le canton de Vaud est le plus grand des francophones en terme d’électeurs.
19 oct. 2015, 15:16
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Isabelle Moret, ici au mois d'avril. Sigfredo Haro

Isabelle Moret, comment se sent-on après un tel score?
Evidemment très heureuse. Il me faut avant tout remercier les électeurs. C’est une marque de reconnaissance, bien sûr, mais je le prends surtout comme un encouragement pour la suite. Car il va y avoir du pain sur la planche lors de cette prochaine législature à Berne. 

Dimanche, ce fut également une victoire collective pour le PLR...
Une grande victoire, même. Nous avons obtenu un siège de plus pour Vaud. Aussi, nous allons tout faire pour qu’Olivier Français accède au Conseil des Etats à la place de Luc Recordon, contre lequel nous n’avons rien, mais nous pensons simplement que les forces en présence, telles que souhaitées par les Vaudois dimanche, doivent également représentées aux Etats.

Quitte à vous allier avec l’UDC?
Nous allons demander à tous les partis de droite et du centre de soutenir Olivier Français, oui. 

Lire notre entretien en entier dans le journal de mardi.

 

 

 

par Rodolphe Haener