Euro 2016: deux joueurs russes sanctionnés après une soirée arrosée

Les Russes Alexandre Kokorin et Paval Mamaev ont dépensé près de 250'000 euros pour des bouteilles de champagne lors d'une soirée. Ils ont été condamnés par leurs clubs après la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux.
06 juil. 2016, 14:42
/ Màj. le 06 juil. 2016 à 17:34
Les deux joueurs ont acheté pour 250 000 euros de champagne.

Deux joueurs de la sélection russe éliminée de l'Euro ont été sanctionnés par leurs clubs après la diffusion de vidéos d'une soirée dans un club huppé de Monte-Carlo où sont servis des dizaines de bouteilles de champagne.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et abondamment reprise par les médias russes montre Alexandre Kokorin et Pavel Mamaev dans une boîte de nuit de Monaco. Des serveurs et serveuses apportent des dizaines de bouteilles de champagne décorées de feux de Bengale alors qu'un DJ fait tourner l'hymne national russe.

Selon la télévision russe Life, les deux joueurs ont dépensé plus de 250'000 euros pour acheter près de 500 bouteilles de champagne lors d'une soirée qui s'est déroulée moins de deux semaines après l'élimination de leur équipe au terme d'un tournoi où les Russes n'ont pas gagné un seul match.

Pour sa part, le propriétaire du club de Monaco, Flavio Briatore, a affirmé sur Instagram que les bouteilles avaient en réalité été offertes aux footballeurs par d'autres Russes présents dans la boîte de nuit "en signe de respect".

 

La vidéo a rapidement circulé sur les réseaux sociaux.

 

Néanmoins, "compte tenu du dommage causé à la réputation du football russe, le Zénit St-Pétersbourg a pris la décision de placer Kokorin en équipe de réserve et de lui infliger une grosse amende", a déclaré dans un communiqué le directeur du club, Maxime Mitrofanov, se disant "extrêmement surpris" par les révélations des médias.

"Malheureusement, les joueurs de football russes sont souvent impliqués dans des scandales à cause de leur manque de sens de la mesure et du fait qu'ils ne savent pas comment se comporter en public", a-t-il lancé, ajoutant que le club menait sa propre enquête sur l'incident.