Fusion Asse et Boiron
 07.08.2015, 14:36

Trois villages résistent toujours

Premium
chargement
Ils sont contre la fusion mais ne veulent pas déclarer la guerre. Aussi les opposants souhaitent-ils à chacun des habitants de passer de bonnes fêtes de fin d'année. Pour l'heure, ces affiches sont plantées exclusivement sur des terrains privés.

    CEDRIC SANDOZ
Par RODOLPHE HAENER

ASSE-ET-BOIRON Les opposants de Gingins, Chéserex et La Rippe ont décidé de répliquer aux attaques des syndics.

rhaener@lacote.ch

"Oui, ça nous a vexés. Sur le coup, on n'a pas voulu réagir, mais aujourd'hui, on veut remettre les pendules à l'heure." Hier après-midi, le conseiller communal de Gingins Pierre Schaller, ancien syndic et opposant déclaré à la fusion, a donc tenu à répondre aux "attaques" du Comité de pilotage (Copil) de cette union des neuf communes...

À lire aussi...

CHESEREXLe syndic rempile... pour deux semainesLe syndic rempile... pour deux semaines

démissionPar souci d'économie et de démocratie, Christian Pierrehumbert prolongePar souci d'économie et de démocratie, Christian Pierrehumbert prolonge

ASSE-ET-BOIRONOui pour une fusion à 6, mais pas tout de suite!Oui pour une fusion à 6, mais pas tout de suite!

CHESEREXDémotivés, désavoués, fatigués, trois élus quittent la MunicipalitéDémotivés, désavoués, fatigués, trois élus quittent la Municipalité

Chéserex: Triple démission à l'ExécutifChéserex: Triple démission à l'Exécutif

Top