Chambre à part pour Russell Mark

Le Comité olympique australien a interdit au tireur Russel Mark de dormir avec sa femme, également compétitrice, durant les JO de Londres.
06 août 2015, 10:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa03304660 General view of the Olympic Village of the London 2012 Olympic Games in London, Britain, 12 July 2012. London will be host for the 2012 Olympic Games which will take place from 27 July to 12 August 2012 and the Paralympic Games from 29 August to 09 September 2012.  EPA/KERIM OKTEN

Le tireur australien Russell Mark est arrivé fâché en Grande-Bretagne. Il est courroucé par l'interdiction qui lui a été faite par le Comité olympique australien (COA) de dormir avec son épouse durant les Jeux olympiques de Londres.

Sa femme Lauryn, qui fait également partie de l'équipe australienne de tir, et lui devront faire chambre à part pour la durée des JO. Selon Russell Mark, qui prend part à ses sixièmes JO, cette interdiction a été décidée par les officiels australiens après que Lauryn soit apparue en une du "magazine pour hommes" Zoo, tenant un fusil de chasse seulement vêtue d'un bikini vert et or.

Elle s'est retrouvée en petite tenue sur la couverture du magazine paru lundi à la suite d'un pari perdu par son mari, et l'ensemble des sommes récoltées a été versé à un hôpital de Melbourne. Mais la pilule ne passe pas pour Mark, 48 ans, qui va plus loin en affirmant qu'ils sont sanctionnés en raison de leur statut de couple marié.

"Le côté stupide de tout ça, que je leur ai mis devant le nez, c'est qu'il y a des tonnes de couples gay dans l'équipe olympique qui partageront la même chambre, donc nous sommes discriminés car nous sommes hétérosexuels", s'est-il insurgé au micro d'une radio australienne.

"Chaque couple, qu'il soit marié ou dans une relation similaire, devrait voir le Comité olympique australien se démener pour répondre à ses besoins. Ce qui a énervé le COA plus que tout le reste c'est la séance photo. C'est juste trop difficile à supporter pour eux".

"Ce n'est simplement pas vrai. Je connais Russell depuis 16 ans", a réagi Nick Green, chef de mission pour la délégation australienne, rejetant toute forme de discrimination envers les couples hétérosexuels. "L'hébergement et le couchage sont mis en place de façon à ce que tous les athlètes soient accueillis dans le village", selon Green, pour qui faire des exceptions, produirait un "effet domino significatif"

Mark a remporté l'or à Atlanta et l'argent à Sydney dans l'épreuve du double-trap et son nom était cité jusqu'à ces dernières semaines comme possible porte-drapeau de son pays à la cérémonie d'ouverture des JO.