Jeux Olympiques 2012

Natation: Meichtry manque le coche

chargement

JO 2012 Dominik Meichtry est sorti par la petite porte en demi-finales du 200 libre aux JO de Londres. Quinzième en 1'48''25, le Saint-Gallois est resté loin du compte et de ses meilleurs chronos.

  29.07.2012, 21:18
Dominik Meichtry n'ira pas en finale du 200m libre à Londres.

Meichtry (27 ans) aurait dû nager 1''60 plus vite pour passer le cap, comme il avait su le faire il y a quatre ans à Pékin avec une belle 6e place. Mal parti, avec le plus mauvais temps de réaction et une coulée très imparfaite, l'étudiant de Berkeley (EU) a eu un sursaut dans la deuxième longueur avant de caler sur les 25 derniers mètres et de finir dernier de sa demi-finale. Il n'a pu cacher un certain déficit de résistance, un problème assez récurrent.

Le meilleur nageur helvétique s'alignait dans ce qui est probablement l'épreuve de natation la plus relevée de ces Jeux. Avec le Français Yannick Agnel, l'Allemand Paul Biedermann, l'Américain Ryan Lochte et le Chinois Sun Yang (meilleur temps des demi-finales en 1'45''61), la densité est exceptionnelle. Or, le niveau général monte irrésistiblement... et celui de Meichtry s'affiche en baisse depuis plusieurs mois. S'il avait bien négocié ses trois derniers grands événements planétaires (6e aux JO 2008, 9e aux Mondiaux 2009 et 7e aux Mondiaux 20011), le Saint-Gallois est passé à côté cette fois.
 
La veille, il s'était classé 18e du 400 m, disputé en guise d'échauffement (3'51''34).

Deux records du monde battus

L'Américaine Dana Vollmer remporte le titre en 55''98 et s'offre le record du monde lors de l'épreuve du 100m papillon.

Un peu plus tard dans la soirée, le Sud-Africain Cameron van der Burgh s'offrait, lui aussi, or et record sur le 100m brasse, le tout en 58''46.

 

La Marseillaise jouée deux fois

Le relais du 4 x 100 m libre français a infligé une défaite qui fera date aux Américains en finale olympique à Londres. Dans une immense clameur, Yannick Agnel, le dernier relayeur, a soufflé dans les derniers mètres l'or promis au relais US, tandis que les Australiens coulaient ou presque (4e derrière les Russes). 

 
La France avait déjà été à l'honneur une heure plus tôt. Le jour où Laure Manaudou coulait en séries du 100 m dos, Camille Muffat éclatait au grand jour en s'imposant sur le 400 m nage libre. Elle est devenue la deuxième Française championne olympique en natation, huit ans après... Manaudou en 2004 à Athènes. Et pour bien marquer la succession, c'est sur la même distance que Muffat a triomphé. La Niçoise (4'01''45) a été poussée dans ses retranchements jusqu'au bout par l'Américaine Allison Schmitt (4'01''77).  

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

OlympismeLondres tourne la page de "ses" Jeux et passe le flambeau à RioLondres tourne la page de "ses" Jeux et passe le flambeau à Rio


JO 2016JO 2016: Jacques Rogge appelle Rio à "travailler dur"JO 2016: Jacques Rogge appelle Rio à "travailler dur"

Jeux OlympiquesLa flamme olympique est arrivée à Rio de Janeiro au BrésilLa flamme olympique est arrivée à Rio de Janeiro au Brésil

VU SUR LE NETLondres, Jeux olympiques de l'ère des médias sociauxLondres, Jeux olympiques de l'ère des médias sociaux

Top